SOCIÉTÉ

Du progrès dans l'indépendance des journalistes


Jeudi 8 Juin 2017 à 16:41 | Lu 777 fois

MÉDIAS - Les élus de l’assemblée ont adopté une loi de pays modifiant le Code du Travail mercredi en conseil des ministres. Il s’agit de la clause de conscience et de cession de la profession, deux fondements essentiels de ce métier, qui existent depuis plus de 80 ans en métropole…


Illustration - DR
Illustration - DR
Cette loi existe depuis 1935 en métropole et fait partie des fondements du statut de journaliste. Il s’agit de la clause de conscience et de la clause de cession, qui protègent la profession. 

Concrètement, elles permettent aux journalistes de démissionner en bénéficiant du régime juridique du licenciement. Elles peuvent être appliquées lorsque le journaliste n’est plus en phase avec la déontologie ou la ligne éditoriale de l’employeur. Elles ont été adoptées hier en conseil des ministres. Finalement, il aura fallu 82 ans à la Polynésie pour rattraper son retard en matière d’indépendance journalistique. 
 
Rédaction web avec JB Calvas







Dans la même rubrique :
< >

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | VA'A | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard