SOCIÉTÉ

Donnez un nom à l'huître perlière


Mercredi 8 Février 2017 à 17:27 | Lu 1484 fois

PERLICULTURE - L'Ifremer organise un concours dont le but est de trouver un nom pour l'huître perlière qui a été séquencée pour construire le génome de la Pinctada Margaritifera, à l'origine de la perle de Tahiti. Cette huître va servir de référence et de modèle pour toutes les études qui seront effectuées à l'Ifremer, d'où l'importance de lui donner un nom. Le concours démarre demain jeudi.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Le nom proposé devra être en lien avec un des éléments suivants: la mer, la science, la découverte, l'exploration, et la connaissance. Le nom peut être constitué d'un ou plusieurs mots.

Parmi toute les classes de quatrième et de cinquième qui participeront au concours, un seul nom sera retenu. Un comité sera constitué par des membres de l'Ifremer, du Criobe, de la DGEE, de la DRMM ainsi que par le perliculteur qui a fourni l'huitre des Gambiers. Le comité se réunira au mois de juin pour désigner le vainqueur. Les établissements scolaires ont jusqu'au 29 mai pour déposer le nom de leur choix.

"Nous avons besoin d'un nom pour pouvoir la reconnaitre par la suite dans les bases de données et dans les publications scientifiques qui vont utiliser son génome, et donc, nous cherchons un nom polynésien particulièrement, puisque cette huitre vient des Gambiers, et donc emblématique de Polynésie." précise Céline Reisser, cadre de recherche au sein de l'Ifremer.

Quant à l'impact de ces recherches menées par l'Ifremer, "Cela va nous permettre de répondre à des problématiques polynésiennes qui sont très importantes d'un point de vue économique, et environnemental, notamment pour tout ce qui est appui à la perliculture comme la qualité ou la couleur de la perle, mais également à la résistance à la température de ces huitres dans les lagons, dans des conditions actuelles de réchauffement climatique".  

Ces études permettront aux chercheurs de l'Ifremer de mieux comprendre, comment au niveau moléculaire la résistance à la température se fait et à partir de là, aider les huitres à résister plus facilement à des événements comme le réchauffement des lagons.

Pour tout renseignement sur le déroulement du concours, contactez Céline Reisser

 
Rédaction Web avec Manava Tepa







Dans la même rubrique :
< >

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard