POLITIQUE

Distribution d'électricité: Tina Cross dénonce les tarifs abusifs


Mercredi 30 Mars 2016 à 12:14 | Lu 528 fois

COMMUNES - La représentante UPLD, ancienne maire de Teva I Uta, publie une lettre ouverte à l'attention des administrateurs de Secosud pour dénoncer l'absence de réelle concurrence en matière de production et distribution d'énergie .Tina Cross pointe du doigt des tarifs prohibitifs.


Crédits Tina Cross
Crédits Tina Cross
L'élue Tavini, représentante à l'Assemblée, et conseillère municipale de Teva I Uta, Tina Cross, publie une lettre ouverte à l'attention des administrateurs de Secosud, le syndicat qui regroupe les 4 communes du Sud de Tahiti. Elle dénonce une concurrence "faussée" au profit "d'EDT ENGIE", et cela, au détriment des usagers : "Par jugement du 1er juin 2010 du Tribunal administratif de la Polynésie française (...) j'avais pu faire annuler la concession entre la SA EDT et le syndicat SECOSUD. Depuis (...) un appel à candidature pour la distribution d'énergie électrique dans les quatre communes a été relancé, non sans difficultés, ce afin de faire jouer la concurrence (...) mais seule la société EDT ENGIE va pouvoir répondre aux conditions qui lui conviennent, et ce, sans véritable concurrence" , déplore l'élue. 

Elle accuse le gouvernement de faire le jeu d'EDT : "Les raisons du désistement de la société CEGELEC résultent d'un l'arrêté pris le 24 décembre 2015 (en catimini à la veille de Noël...) par le ministre en charge des énergies, M. Nuihau Laurey, autorisant la conclusion d'un avenant n° 17 à la convention de concession de distribution publique d'énergie électrique de Tahiti (...) dans lequel le pays va outrepasser ses prérogatives en accordant à son concessionnaire, la société EDT ENGIE, l'exclusivité de la fourniture d'électricité à SECOSUD, et en plus à des conditions économiques fixées à l'avance, en d'autres termes, en s'ingérant dans le domaine exclusif des compétences de SECOSUD, M. Nuihau Laurey est venu offrir un avantage au profit de la société EDT ENGIE qui fausse toute concurrence! "

Tina Cross accuse EDT de faire du profit au nez et à la barbe des administrés du sud de l'île : "J'ai pu constater que compte tenu du coût de la production thermique, qui est de l'ordre de 22 Fcfp, contre 12 Fcfp pour l'hydroélectricité dans le Sud de l'île de Tahiti, la société EDT ENGIE fait sur le dos de nos 4  communes, un profit supplémentaire injustifié de 10 Fcfp par Kwh".... la représentante fait son calcul: elle estime le préjudice à 500 millions de francs par an. 
Pour elle, la distribution d'électricité est également surfacturée. Elle propose le lancement d'un nouvel appel d'offres, et le rachat de l'énergie électrique nécessaire aux habitants des communes concernées directement à Marama Nui. 
 
Rédaction web
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:10 Edouard Fritch rencontre les maires

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard