SOCIÉTÉ

Deux préavis de grève à la Dépêche de Tahiti


Vendredi 3 Mars 2017 à 16:55 | Lu 2721 fois

MEDIAS - Les syndicats A ti’a i mua, O oe to oe rima, CSTP-FO, A ti’a i mua et la CSIP ont déposé deux préavis de grève ce vendredi auprès de la direction de La Dépêche de Tahiti. Si aucun accord n'est trouvé durant les négociations qui doivent débuter la semaine prochaine, la grève sera effective jeudi.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Parmi les revendications, le respect du Code du travail relatif au paiement des salaires. Les syndicats soulignent un retard systématique de paiement des salaires. 
Autre revendication, la mise en place d'un plan de recrutement pour la rédaction. La Dépêche de Tahiti compte aujourd'hui une dizaine de journalistes titulaires hors cadres. Et quelques pigistes. Ces dernières années plusieurs employés ont quitté le journal. Selon une source de La Dépêche, une nouvelle démission a été posée par un journaliste récemment. 

Les revendications sont globalement les mêmes pour les deux préavis. L'un a été déposé par A ti’a i mua, O oe to oe rima, CSTP-FO et A ti’a i mua, l'autre par la CSIP. Seul point de divergence entre les deux : la négociation du règlement du 13e mois que demandent les 4 premiers syndicats, mais pas la CSIP. 

Selon nos confrères de Radio 1, des négociations sont prévues en début de semaine prochaine. Si aucun accord n'est trouvé, la grève pourrait prendre effet le jeudi 9 mars. 

Rédaction web 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB