FAITS DIVERS

Deux membres du cabinet Albert Solia placés en garde à vue


Lundi 22 Août 2016 à 10:24 | Lu 2631 fois

JUSTICE - Ce lundi matin, deux membres du cabinet du ministère de l'Équipement ont été placés en garde à vue à la DSP dans le cadre d'une enquête sur l'attribution de plusieurs marchés par TNAD à des cabinets d'avocats internationaux.


Selon nos confrères de Radio1,  le directeur de cabinet  du ministère de l'Equipement Heifara Garbet et le conseiller juridique du même ministère, Renaud Kretly, ont été placés en garde à vue lundi matin, dans les locaux de la police de l'avenue Pouvana'a Oopa. 

Une mesure qui fait suite aux perquisitions menées par la DSP au mois de janvier dernier, à la fois au ministère de l'Equipement et au siège de Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD), dans le cadre d'une enquête pour "favoritisme" et "prise illégale d'intérêt". 

Dans cette affaire, les enquêteurs soupçonnent des vices dans l'attribution de plusieurs marchés publics, dits "d'expertise juridique". Des marchés passés entre 2013 et 2015, dans le cadre du projet Mahana Beach.

Ils tentent de déterminer s'il y a eu  " favoritisme " , autrement dit si  l’égalité des chances entre les différents candidats à l’attribution de ces marchés a bien été respectée. Ils soupçonnent également la " prise illégale d’intérêts " et tentent d'établir des connivences entre certains agents de TNAD et les cabinets d’avocats qui ont emporté lesdits marchés.

La totalité de ces marchés porte sur une somme globale de près de 200 millions de Fcfp. Les enquêteurs pourraient aussi auditionner le ministre de l'Equipement Albert Solia dans la journée.
 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard