FAITS DIVERS

Détournement de fonds : de la "négligence" selon l'avocat de Bruno Marty


Jeudi 29 Octobre 2015 à 15:58 | Lu 535 fois

JUSTICE - Le directeur du Laboratoire des Travaux publics, Bruno Marty, comparaîtra libre le 14 janvier prochain. Son avocat lui a permis d'éviter le placement sous contrôle judiciaire.


Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le directeur du Laboratoire des Travaux publics, Bruno Marty, était en garde à vue mercredi. Entendu par la brigade financière de la direction de la Sécurité publique, il a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics. L’ancien ministre de l’Équipement est soupçonné d’avoir détourné 2,5 millions de Fcfp du laboratoire des Travaux publics. Une information révélée par nos confrères de Radio 1. 

Ce jeudi, le parquet a requis un placement sous contrôle judiciaire. Après les réquisitions de son avocat, il a finalement été décidé que Bruno Marty comparaîtra libre le 14 janvier 2016.  "Je pense qu'effectivement le tribunal aujourd'hui a écouté nos arguments. Arguments qui ont permis de démontrer qu'aucune mesure de contrôle judiciaire n'était nécessaire dans l'attente du procès de monsieur Marty qui lui permettra de s'expliquer sur les faits reprochés et sur l'infraction. Monsieur Marty compte bien se défendre jusqu’au bout dans cette affaire et laver son honneur", a déclaré son avocat, Me Mourad Mikou, au micro de Tahiti Nui Télévision. 
Pour Me Mourad Mikou, il y a "beaucoup de négligence dans ce dossier, plutôt qu'une intention de voler dans la caisse de la société."
 

Rédaction Web (Interview : Sophie Guébel)

Me Mourad Mikou








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard