SOCIÉTÉ

Des vagues de six mètres pour le remake de Point Break


Vendredi 12 Septembre 2014 à 07:00 | Lu 595 fois

CINEMA. L'équipe des producteurs américains a pu profiter de la houle pour tourner de belles images.


Teahupoo est fidèle à sa réputation. Comme annoncé, la houle a fait son apparition dès jeudi 11 septembre au matin. Des vagues de 4 à 6 mètres ont déferlés sur le récif. L'équipe de tournage de Point Break en a profité pour réaliser de belles séquences de surf.
Pour ce faire, les producteurs américains ont sortis l'artillerie lourde pour ce remake du film de surf des années 90 tourné en partie en Polynésie française et qui semble être promis à devenir un futur blockbuster.
Une centaine de techniciens a pris place sur différents points de vue, armés de caméras numériques ultra haute définition. Tous les moyens sont bons pour avoir de belles images. Ils utilisent aussi des caméras embarqués sur des planches de surf, un drone, un hélicoptère et une grue de cinéma chargée sur un bateau. Les cadreurs sont à l'affût des meilleures prises de vues.
Un dispositif qui impressionne les habitués du spot.
Et même si les médias spécialisés dans le surf annonçaient un accès restreint au site, qui devait être réservé aux seuls surfeurs acteurs de ce long-métrage, d'autres surfeurs ont quand même pu profiter de cette houle exceptionnelle. Tout le monde a pu profiter des plus belles vagues de cette journée. Des sessions capturées par l’équipe de tournage, comme le commente Cindy Otcenasek, chauffeur de Taxi boat.
Quelques centaines de millions de francs Pacifique ont été investis rien que pour le tournage à Tahiti. Ce film à gros budget devrait sortir sur les écrans de cinéma en juillet 2015.







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard