POLITIQUE

Des Polynésiens se mettent En Marche avec Emmanuel Macron


Lundi 27 Février 2017 à 17:04 | Lu 4602 fois

PRESIDENTIELLE - C'est l'un des favoris de l'élection présidentielle dans les sondages, mais aucun parti local n'a pour le moment pris position en sa faveur. Une nouvelle page Facebook vise à rassembler les soutiens polynésiens à Emmanuel Macron. Et Max Dubois, le responsable pour l'outre-mer du mouvement En Marche, devrait venir à Tahiti du 4 au 7 mars.


Emmanuel Macron, c'est un peu l'électron libre de la présidentielle : ni vraiment de gauche, ni vraiment de droite, sans soutien d'un parti bien installé, mais avec un vrai engouement populaire pour son mouvement "En Marche", qui le place actuellement parmi les favoris pour accéder au second tour, et même pour l'emporter.

Au Fenua, le Tapura Huiraatira a exprimé son soutien à François Fillon (Les Républicains), et le FN de Marine Le Pen a une antenne locale. Le Tavini en revanche s'est éloigné du PS, dont le candidat est Benoît Hamon, et Oscar Temaru est lui-même candidat.

Emmanuel Macron n'est donc pas soutenu par un parti local. Quelques Polynésiens, dont certains n'ont jamais fait de politique, se sont regroupés pour organiser ce soutien en Polynésie. Avec un autre objectif ambitieux : rassembler les meilleures idées pour le développement de la Polynésie française et les transmettre à Emmanuel Macron pour qu'il les intègre dans son "contrat à la nation", c'est-à-dire les principaux axes de son programme. Si ce n'est pas fait, craignent-ils, l'un des candidats majeurs de ce scrutin n'aura aucune proposition pour la Polynésie... du moins aucune qui vienne des Polynésiens eux-mêmes.

L'architecte Heimana Garbet, chef du service des permis de construire à la mairie de Papeete, a été proposé pour être le référent en Polynésie de ce comité territorial de soutien ; cette représentation devrait, selon le comité, être officialisée dans les jours qui viennent. Heimana Garbet avait tenté d'obtenir l'investiture du Tapura Huiraatira dans la première circonscription, finalement accordée par le parti à Maina Sage.

Ce comité de soutien propose à tous les Polynésiens séduits par ce candidat de proposer leurs idées sur la page Facebook En Marche Polynésie.
 
Mike Leyral


 







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 11:03 Les maires polynésiens veulent se faire entendre

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017