SPORT

Derniere manoeuvre pour le SMA


Jeudi 5 Janvier 2017 à 15:24 | Lu 2233 fois

VENDEE GLOBE - Fin de l'aventure pour le voilier SMA en Polynésie. Le bateau du skipper Paul Meilhat sera rapatrié par cargo vers le port du Havre. Le navigateur et son équipe ont procédé ce matin au démâtage du voilier ainsi qu'au retrait de la quille. Une opération minutieuse qui a duré plusieurs heures et nécessité une coordination parfaite.


Crédit photo: Thomas Chabrol
Crédit photo: Thomas Chabrol
Ils ont préparé cette opération depuis plusieurs jours. Pour rapatrier le monocoque SMA en métropole, le mât de 27 mètres de hauteur et de 350 kilos doit être enlevé à l'aide d'une grue.  Et le bateau soulevé, pour retirer la quille de 4 tonnes.

Sur le quai, tout est orchestré pour éviter la casse. Les sangles et les cables sont solidement attachés à des parties spécifiques du bateau. Le skipper et son équipe connaissent les procédures par cœur et n'ont pas le droit à l'erreur.

"La première étape consiste à démonter le mat et le mettre sur des supports " explique Paul Meilhat, poursuivant, "La deuxième étape, c'est soulever le bateau afin de pouvoir démonter la quille, et enfin poser le bateau sur des bers (Ndlr: support en bois). Après, on sangle l'ensemble de façon à déposer l'ensemble sur le cargo, le 10 janvier."

Une opération qui nécessite énormément de concentration, même si ce type de manœuvre  -le démontage du bateau- s'effectue environ deux ou trois fois par an pour la maintenance. Ce qui change dans cette opération, c'est qu'elle signe la fin de l'aventure Vendée Globe pour Paul Meilhat.

"Ce qui est difficile, outre la fin de la Vendée Globe pour moi, c'est de quitter Tahiti. On a eu une solidarité des gens qui nous ont aidé à construire nos bers, qui nous ont prêté des outils, apporter de la logistique. Depuis que l'on est arrivé, c'est génial. On n'aurait jamais pu faire cela tout seul. Les gens sont vraiment très gentils".

Marcus Hutchinson est directeur du programme SMA course au large, pour lui les manœuvres de ce matin sont très délicates, surtout pour des personnes qui n'ont pas l'habitude d'y procéder. "C'est toujours un peu stressant pour nous, mais c'est comme pas mal de choses dans la vie, c'est une question de préparation."

Et de la préparation, il y en a eu. "On a fait pas mal de réunions, construit des bers, on a passé deux jours à monter tout cela et imaginer tout le processus. On a fini très tard hier soir, et on a attaqué les manœuvres à  cinq heures ce matin".

Entre le grutier et le coordinateur des manœuvres, tout se fait dans la confiance. La quille qui pèse quatre tonnes et demi est soulevée  dans les airs, puis déposée délicatement sur le quai.

Ne reste plus qu'à protéger le mât, la quille et la coque qui seront placés dans les cales du cargo MV AS Carelia qui quittera Papeete le10 janvier pour rallier Le Havre en France, dont les côtes seront en vue le 17 mars. Un périple inédit pour le SMA qui le vivra en tant que passager.
Rédaction Web avec Thomas Chabrol






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017