SOCIÉTÉ

Dépôt pétrolier : près de 5 milliards de Fcfp pour des nouvelles cuves de stockage


Jeudi 26 Novembre 2015 à 11:17 | Lu 312 fois

FARE UTE - Le ministre de l’Equipement, Albert Solia, a procédé ce mercredi​ à la signature des nouvelles conventions d’occupation du domaine public par les pétroliers. La signature de la convention se traduit par près de 5 milliards Fcfp d’investissements pour des nouvelles cuves de stockage sur la digue Est de Fare Ute.


Crédit : Présidence de la Polynésie française
Crédit : Présidence de la Polynésie française
Le ministre de l’Equipement, Albert Solia, a procédé, ce mercredi avec les représentants de compagnies pétrolières, à la séance de signature de nouvelles conventions d’occupation du domaine public. Cette signature, conforme au protocole d’accord du 27 mai dernier, a eu lieu dans les locaux du ministère et va se traduire par près de 5 milliards Fcfp d’investissements.
Le protocole d’accord relatif au devenir des dépôts d’hydrocarbures de Fare Ute prévoit :
 
- la restitution des sites de la Société tahitienne de dépôt des pétroliers (STDP) et STTE à Fare Ute au Port autonome de Papeete, après démantèlement et dépollution, au 1er janvier 2023 ;
- la construction d’un site de dépôt en zone récifale Est de Motu Uta, pour une mise en service en juin 2019 ;
- la restructuration du site du dépôt STDP en zone récifale Est de Motu Uta, pour une mise en service en juin 2020 ;
- la création d’une zone de stockage des emballages de carburant à destination des îles pour la société STDI , et de zones de parking pour les camions citernes pour les sociétés Petropol, Total Polynésie et PPS, sise en zone récifale Ouest de Motu Uta.
 
Les cuves de stockage des produits hydrocarbures situées à Fare Ute sont vétustes. L'objectif est de déplacer et d'éloigner ces cuves du centre ville de Papeete pour limiter les risques en cas d'accident industriel. Le Haut-commissaire de la République à demander, aux dites sociétés, la mise en place de plusieurs mesures de sécurité.
 
Sur proposition de l’Etat, le Pays a décidé d’interdire tout dépôt d’hydrocarbure à Fare Ute et en particulier ceux des compagnies Petropol, Total Polynésie et Pacific Petroleum pour des motifs de sécurité des biens et des personnes.
 
La direction du Port autonome de Papeete a soumis à son conseil d’administration puis au conseil des ministres des délibérations relatives aux avenants et nouvelles conventions avec les différentes sociétés. Ces délibérations ont été approuvées.
Les avenants et conventions suivantes peuvent être conclus entre le Port autonome de Papeete et les sociétés pétrolières concernées :
-    un avenant prolongeant la durée d’occupation de STDP à Fare Ute jusqu’au 31 décembre 2022 ;
-    un avenant prolongeant la durée d’occupation de STTE à Fare Ute jusqu’au 31 décembre 2022 ;
-    une nouvelle convention pour SPMU avec une échéance fixée au 31 décembre 2039 ;
-    une nouvelle convention pour STDP  avec une échéance fixée au 31 décembre 2039 ;
-    une nouvelle convention pour STDI  avec une échéance fixée au 31 décembre 2039.
 
Ce sont ces 3 conventions et 2 avenants qui ont fait l’objet de la séance de signature de ce mercredi. Elles lancent de façon opérationnelle le projet d’investissement de près de 5 milliards Fcfp des nouvelles cuves de stockage sur la digue est de Fare Ute.
 
D'après communiqué de la présidence de Polynésie Française







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard