SOCIÉTÉ

Déjà plus de trois mille signatures pour sauver de Maupiti Express


Jeudi 10 Juillet 2014 à 06:30 | Lu 119 fois

TRANSPORT. Le prix d’un aller/retour Raiatea-Bora Bora coûte désormais 10 800 Fcfp par adulte alors qu’il était de 6 000 Fcfp.


Malgré les rencontres avec le Pays et l’État, l’avenir du Maupiti Express reste incertain. La population des îles Sous-le-vent est inquiète, le Maupiti Express est le lien entre les Raromatai. Depuis quelques jours, une pétition circule pour dénoncer l’arrêt des rotations du bateau. Elle comptabilise à ce jour plus de 3000 signatures.
Rapatriement des élèves, ravitaillement des îles et charters, le Maupiti express est le seul navire capable d’assurer la liaison maritime entre les îles. Comme mercredi 9 juillet : une délégation de 120 personnes vient de Huahine pour un rassemblement.
Depuis le premier juillet, un plan de relance est en place. Pour cela, la société a revu ses tarifs. Le prix d’un aller/retour Raiatea Bora Bora coûte désormais 10 800 Fcfp par adulte alors qu’il était de 6 000 Fcfp. Si dans trois mois aucune amélioration n’est constatée, l’arrêt des rotations est inévitable.
Mardi 8 juillet le Pays a affrété le Tahiti Nui 8 pour Maupiti afin d’approvisionner l’île en denrées alimentaires et en hydrocarbures.








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard