SOCIÉTÉ

Décès de Maco Nena : le sport polynésien en deuil


Dimanche 16 Août 2015 à 17:07 | Lu 2278 fois

SPORT - Maco Nena est décédé samedi à la suite d’une crise cardiaque. Son corps est exposé à à la maison paroissiale de Pape-iha de l’église protestante Maohi Te Rau Orive.


Sa disparition est difficile à accepter, surtout quand elle survient avec autant de soudaineté. Vendredi dernier, Maco Nena entraînait encore ses boxeurs dans son garage. Ses enfants se rassurent en se disant que leur père, champion de boxe, aura au moins accompli sa passion jusqu’à la fin de sa vie.

" C'est grâce à lui que nous avons réussi dans le sport. Si tous ses enfants sont des champions, c'est grâce à lui. Il a toujours été derrière nous. " explique Pierre Nena.

Moi je voudrais lui rendre hommage et lui dire merci pour tout le travail qu'il a fait. On est un peu plus de 24 frères et sœurs et on a tous été des sportifs de haut niveau, mais on n'est pas arrivé à sa cheville. Il excellait dans toutes les disciplines, c'était vraiment un très grand sportif. Mais je pense qu'il était fatigué. Il aurait bien aimé rester, il avait encore le mental, mais je crois que son coeur ne suivait pas. Je crois que le seigneur a décidé ainsi. Il faut aussi le remercier pour tout le travail qu'il a fait. (...) Ce n'était pas que notre papa, il s'occupait aussi des cousins, des cousines, des amis, de beaucoup de gens. Il s'est bien occupé de nous. Qu'il repose en paix." affirme Naura Nena.

"Dans son sillage, ses enfants et petits enfants ont repris le flambeau, engendrant une lignée de grands boxeurs qui fait la fierté de notre pays. Maco Nena restera dans nos mémoires comme un sportif exceptionnel.Il a été un exemple pour la jeunesse polynésienne, il le restera à jamais." explique Marcel Tuihani. 

Ses enfants se rappellent de ses exploits sportifsMaco Nena n’excellait pas seulement dans la boxe, mais dans plusieurs disciplines. Eugène Haereraa Roa et Eroll Bennett, anciens footballeurs , se rappellent de l’époque ou leur association Central Sport avait remporté le championnat de Tahiti huit fois consécutivement (de 1972 à 1979) réalisant ainsi onze doublés championnat-coupe.
  
"Maco Nena, reconnu et admiré pour ses nombreux titres aussi bien dans le Pacifique qu’au niveau national, a fait notre fierté en représentant la Polynésie et la France aux Jeux Olympiques de Munich en 1972. Athlète accompli mais également dirigeant et entraîneur hors pair, sa digne succession est assurée par deux générations de champions largement impliqués dans le mouvement sportif local. Au-delà de ses compétences, c’est à l’homme respecté, bienveillant et sociable que nous tenons à rendre hommage." se rappelle la Présidence dans un communiqué de condoléances. 
 
Maco Nena s’est toujours attaché à transmettre à la nouvelle génération son amour du sport. Ce dévouement pour les autres a été reconnu par la commune de Papeete. La salle omnisport de Tipaerui porte son nom à tout jamais.

Son corps est exposé à la maison paroissiale de Pape-iha de l’église protestante Maohi Te Rau Orive. Une veillée de prière de tient ce dimanche soir. La date d’inhumation sera confirmée lors de cette cérémonie.

Rédaction web


Tags : boxe, Maco Nena, sport





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:42 Une tortue verte albinos voit le jour à Tetiaroa

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard