POLITIQUE

Dauphin Domingo n'a plus de majorité à Hitia'a o te ra


Mercredi 30 Mars 2016 à 15:53 | Lu 762 fois

COMMUNES - Jacqui Drollet accuse le maire de Hitia'a o te ra d'être un autocrate. Avec les élus UPLD de sa commune, mais aussi des conseillers Tahoera'a, ils n'accordent plus leur soutien à Dauphin Domingo.


Le maire de Hitia'a o te ra Dauphin Domingo
Le maire de Hitia'a o te ra Dauphin Domingo
Pour Jacqui Drollet, Dauphin Domingo n'a pas respecté sa parole. Il rappelle que son élection par 16 conseillers sur 29 est le fruit d'un accord basé sur le principe d'une gestion collégiale de la commune. Un principe que Jacqui Drollet estime bafoué : "Dès son élection monsieur Domingo a renié sa signature en ignorant les termes de ce protocole et en dirigeant Hitia'a o te ra en véritable autocrate!", s'insurge l'élu. 

Les comptes administratifs, dans le rouge, ont été rejetés par 18 conseillers communaux : "Désormais, il revient à la Chambre territoriale  des comptes de formuler ses propositions, et au représentant de l'Etat d'accepter ou de rejeter les déficits de monsieur Domingo!" prévient le maire de Hitia'a.  

Pour Dauphin Domingo: "c'est un coup politique (...) il voulait gérer cette commune! Il n'a jamais été maire, monsieur Drollet, il a voulu la défusion pour être maire de Hitia'a! C'est ça la vérité!"

Un conseil municipal doit être convoqué le 14 avril. Seul point à l'ordre du jour: l'annulation de la délibération à l'origine de la communauté de communes du Sud de Tahiti.  Jacqui Drollet et les élus UPLD demandent l'annulation de la délibération 135/2014, qui entérine l'union entre ces 4 communes. 
 
Esther Parau Cordette/ Laure Philiber
 









SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard