SPORT

Danse au dessus des parquets


Mardi 28 Février 2017 à 09:13 | Lu 2531 fois

POLE DANCE - Discipline en plein essor, cette danse acrobatique sur une barre verticale combine à la fois la puissance et la grâce. L'école Pol Arts de Papeete met la barre très haute pour son prochain spectacle du 3 et 4 mars en faisant appel à des champions du monde de la discipline.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
7 ans à peine et une certaine dextérité. Cette jeune danseuse s'initie comme ses copines un peu plus âgés au pole dance. Ensemble  elles répètent  à la force des bras et des jambes les chorégraphies de leur prochain spectacle.  Emilie leur professeur a ouvert son école il y a 4 ans. Et le pole dance a pris son envol au fenua . L'école compte 140 élèves. 

"L'addiction à la pol dance, c'est que c'est tout d'abord un sport." explique Emilie Sartres professeure de Pole dance, poursuivant, "cela mélange la gymnastique, le cirque, la danse, la contorsion, et tout cela fait que les enfants s'amusent réellement en faisant une discipline sportive qui est intense."
 
Sportive, aérienne, glamour, la pôle-dance n'a pas fini de faire tourner les têtes. Pour épater le public du grand théâtre les 3 et 4 mars, l'école a invité des artistes internationaux.  L'ukrainienne Natalia Tatarintseva, 4 fois championne du monde de pole art et le russe  Evgeny Greshilov, 3 fois champion du monde de pole version sport.

"Le conseil que je leur donne c'est d' écouter son professeur et de faire attention lorsqu'on tente une figure technique, surtout si c'est nouveau et que ça fait un peu peur. Mais il faut être soi même et pratiquer encore et encore". conseille Evgeny Greshilov.
 

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Avec leur professeurs, ces élèves répètent les différents tableaux du spectacle. Thème choisi, les films cultes du cinéma des 50 dernières années. En solo ou duo autour de la barre, les jeunes filles apprennent à maîtriser l'équilibre et leur force pour enchaîner les figures. Comme l'explique Viviane. "Il faut faire attention, comment tu places tes bras, tes jambes, car si tu les places mal, tu peux tomber."

"Pour le spectacle, le but c'est d'enchaîner ce qu'elles ont pu mettre en pratique durant le cours" renchérit Amandine Philippe professeure de Pôle danse. "Ce ne sont pas des figures très compliquées, le but est qu'elles soient synchros, ce qui n'est pas évident. C'est assez difficile."

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
​Acrobatique, et sensuel, le pole dance séduit majoritairement la gente féminine, mais les chorégraphies peuvent aussi mêlé du hip hop et de la danse contemporaine . De quoi attirer des hommes qui petit à petit poussent les portes des écoles pour se maintenir en forme.

 
Rédaction web avec Thomas Chabrol
 
Les vendredi 3 et samedi 4 mars 2017, l’école M-Pol’Arts aura le plaisir de produire son nouveau spectacle au Grand Théâtre de la Maison de la Culture. Cette nouvelle production sera placée sous le thème du cinéma et durera 1H30.
Tarifs :
- Adultes : 3 500 XPF
- Enfants : 2 500 XPF
- VIP : 5 500 XPF (places limitées avec rencontre des artistes et boisson offerte à l’after show)







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 11:25 Eddy Bellais remporte le titre IKFB

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017