POLITIQUE

Damas Teuira, serein pour sa première élection présidentielle


Samedi 22 Avril 2017 à 15:28 | Lu 1004 fois

MAHINA - Dans cette commune de la cote Est, 11 788 électeurs sont appelés à voter soit 708 électeurs en plus par rapport à 2012. Un bureau de vote supplémentaire a donc été ouvert ce samedi matin. Et dans la série des grandes premières, c'en est une pour Damas Teuira : il participe à sa première présidentielle en tant que tavana.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Si pour le maire, c'est sa première participation à une élection présidentielle en tant que tavana, il l'aborde de manière sereine. "Même si ce matin je me suis levé à quatre heures, pour prendre le pouls et voir l'avancée de l'installation de nos équipes, je suis serein."
 
A Mahina, il y a une augmentation du nombre de votants et la particularité, c'est que ce sont beaucoup de jeunes qui se sont inscrits, portant officiellement le nombre de votants à 11 788.
 
Pour Damas Teuira, la participation des jeunes à la vie démocratique est un bon point. "C'est l'observation que je tenais à partager car c'est bien que les jeunes se prononcent sur le choix de la société qu'ils souhaitent pour l'avenir"
 
Fort de ses 708 nouveaux votants, la commune a ouvert un 13ème bureau de vote. "Nous avons recensé un nombre d'électeurs important dans certains quartiers, et notamment à la Pointe Vénus. Beaucoup de jeunes se sont inscrits, et il était de notre devoir de rajouter un bureau de vote supplémentaire."
 
Qui dit ouverture d'un nouveau bureau de vote, dit plus d'assesseurs. "On a fait appel aux salariés de la Mairie, ce sont des personnes d'expériences qui ont l'habitude de ces grandes échéances, mais nous avons aussi quelques bénévoles qui participent."
 
Récemment, plusieurs communes  ont reçu la visite d'un conseiller du Conseil Constitutionnel qui est venu faire part de certaines observations. "Suite à cette visite, nous avons décidé à Mahina, qu'il n'y ait pas de signes distinctifs dans l'ensemble de nos bureaux de vote."
 
Quant au taux de participation au premier tour, impossible pour l'heure de prévoir si il sera un peu plus fort qu'en 2012. "On espère cette année, faire un peu plus que les 45% de participation au premier tour en 2012. Aujourd'hui on espère faire un peu plus de la moitié." En 2012, ils étaient 55% des électeurs de cette commune à ne pas se déplacer pour la premier tour. Un véritable rejet de la classe politique.
 
Si pour cette élection le taux de participation s'avère être plus bas qu'en 2012, cela ne ferait que confirmer la tendance que les Polynésiens se sentent de moins en moins concernés par la vie politique en métropole depuis l’instauration de leur statut qui donne une autonomie de plus en plus large.
 
Rédaction Web avec Esther Parau Cordette et Tauhiti Tauniua Mu San







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juillet 2017 - 15:21 Le Bingo, bientôt réglementé

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB