SOCIÉTÉ

Crash d'Air Moorea : l'association 987 veut faire appel du jugement civil


Mardi 7 Avril 2015 à 18:39 | Lu 306 fois

Justice. Mais le procès le plus attendu par les familles des victimes reste encore à venir.


L'association 987 des familles des victimes du crash d'Air Moorea en août 2007, veut faire appel de la dernière décision du tribunal. La justice a reconnu le préjudice moral. Mais les indemnisations que devraient recevoir les familles sont bien loin de ce qu'elles réclamaient. "Ce n'est pas tellement une question d'argent, c'est plus une question de principe", explique Christophe Moreau, trésorier de l'association. "Aujourd'hui, on a un peu l'impression que la justice a oublié ou qu'elle n'a pas tenu compte de ces préjudices, de ces souffrances, de toute la douleur qui est présente dans ces familles depuis l'accident." Pourtant, "tous les préjudices évoqués par les avocats sont bien réels. Aujourd'hui, on a des familles qui continuent à subir les conséquences de cet accident. Aujourd'hui, de voir que la justice ne tient pas compte de tout ce qui a été évoqué, c'est cela qui nous choque", déclare Christophe Moreau. Le trésorier de l'association se dit aujourd'hui "déçu."

Mais le procès le plus attendu par les familles des victimes reste encore à venir. Il s'agit de celui qui pourrait avoir lieu au pénal, si la responsabilité de la compagnie dans l'accident est reconnue. "On espère que le procès pénal pourra avoir lieu l'année prochaine", déclarait en février Me Claude Lienhard, avocat aux barreaux de Strasbourg et Paris, représentant les familles de victimes. "Ce sera un autre procès. Là on recherchera les responsabilités, parce qu'il y a des responsables", avait-il ajouté.  






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard