SOCIÉTÉ

Crainte d'un tsunami : pas d'alerte mais des précautions prises


Jeudi 17 Septembre 2015 à 10:19 | Lu 572 fois

ENVIRONNEMENT - Pas d'alerte tsunami mercredi en Polynésie après un puissant séisme au Chili. Les Marquises étaient tout de même en vigilance. A Tahiti, par précaution, plusieurs habitations ont été évacuées à Papenoo.


Réunion hier à Papenoo. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Réunion hier à Papenoo. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Mercredi, un séisme de magnitude 8.3,  le plus fort à l'échelle mondiale pour 2015, a secoué le Chili. Un million de personnes ont été évacuées devant la crainte d'un tsunami, une alerte levée dans la nuit par le Bureau national des situations d'urgence (Onemi). Selon le dernier bilan, le séisme a fait 10 morts. 

En Polynésie française, la population craignait des répercussions. Après une vague d'affolement sur les réseaux sociaux, le haut-commissariat a finalement confirmé qu'aucune alerte tsunami n'avait été déclenchée. Seule une vigilance concernait les Marquises. Des vagues de 1,20 mètre à 1,40 mètre y étaient attendues. 

Mercredi soir, une réunion de crise a eu lieu à Papenoo. Par précaution, 10 habitations ont étaient évacuées à la pointe Fare paa. Une vague de 1 mètre était attendue entre minuit et 2 heures du matin. Finalement, aucun dégât n'a été signalé. 


Rédaction Web avec AFP







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard