SOCIÉTÉ

Couple enclavé : l'avocat et le Camicat se tournent vers Buillard


Lundi 8 Juin 2015 à 15:39 | Lu 1528 fois

JUSTICE. L'avocat du couple de personnes âgées et les représentants du Camicat ont décidé de rencontrer le maire de Papeete. L'entretien pourrait avoir lieu mardi. L'avocat et le Camicat veulent convaincre le maire d'établir un arrêté permettant d'ouvrir la servitude.


Crédit : Tahiti Nui télévision
Crédit : Tahiti Nui télévision
L'affaire du  couple de personnes âgées enfermé  depuis septembre dans leur maison de la Mission, a été étudiée en référé et renvoyée dans 15 jours. 

La femme du couple, âgée de 70 ans, est tombée deux fois ces derniers jours. La première fois il y a plus d'une semaine, la deuxième fois hier dimanche. Pour sortir de chez elle, la dame doit escalader un mur à l'aide d'une échelle. Et, depuis 7 jours, elle doit aussi passer par dessus une barrière en bois...
En se rendant sur place, les pompiers n'ont pu que constater que l'accès à la maison était impossible. 
Un huissier a également constaté l'absence d'issue. Dans 15 jours, l'avocat du couple devra présenter le dernier certificat médical de la femme. 

En 2009, le voisin du couple a acheté une parcelle de terrain au Conseil d'administration de la mission catholique de Tahiti ( Camicat). Il a depuis fait construire un mur, barrant le seul chemin d'accès. Le notaire du Camicat aurait pourtant stipulé dans les documents de vente que le chemin d'accès à la maison des personnes âgées devait rester libre. Mais l'acheteur s'est tourné vers un autre notaire, et ce sont les documents établis par ce dernier qui font foi. Plusieurs actions en justice ont été réalisées mais n'ont pas abouties. 

Ce lundi au tribunal, l'avocat du couple de personnes âgées a rencontré les représentants du Camicat. Ensemble, ils ont décidé de rencontrer le maire de Papeete, Michel Buillard. L'entretien pourrait avoir lieu mardi. L'avocat et le Camicat veulent convaincre le maire d'établir un arrêté permettant d'ouvrir la servitude. 

Retrouvez notre reportage dans le journal du 8 juin 2015 en replay, en cliquant ICI

 

M.K ; Maite Mai ; Juliano Tautu

 


Tags : justice, Papeete




Vos réactions

1.Posté par T.L le 08/06/2015 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

du n'importe quoi? mais où on va , Notaire à la noix ....on est à Tahiti ,b......l va..

2.Posté par James le 08/06/2015 17:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il semblerait qu'à la base il existe un autre accès mais il est plus long...
J'espère en tout cas qu'une solution JUSTE sera trouvée rapidement.

3.Posté par Mac Dougall Michel le 08/06/2015 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La loi doit être améliorée. Il doit en effet y avoir un deuxième accès possible, mais plus long et plus difficile. Chaque propriétaire se sent alors autorisé à barrer l'accès en comptant que l'autre acceptera la servitude. Or le choix ne devrait pas être laissé aux propriétaires qui enclavent le terrain. Tant que la justice n'aura pas tranché, aucun ne devrait avoir le droit de fermer l'accès. Le maintien de la servitude devrait alors être placé sous le contrôle de la gendarmerie pour libération immédiate des passages si ceux-ci étaient fermés avant le jugement. Des cas comme celui-ci, il y en a régulièrement. Il est donc anormal que le gouvernement n'ait toujours pris les disposition nécessaires, pourtant très simples.

4.Posté par James le 08/06/2015 19:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi Michel, sauf que le chemin d'accès plus long et plus difficile est le chemin principal. On ne voit nul part des décisions où les gens se font expropriés sous prétexte que c'est plus facile de passer sur le terrain du voisin.

5.Posté par A.L le 08/06/2015 22:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C inadmissible de voir que les voisins puissent faire subir cela a ses personnes âgées et d'autant plus fragiles.Nous aurons tous des comptes a rendre a notre Sauveur sur la manière dont nous avons traite notre prochain, justice sera alors rendu!

6.Posté par nova le 09/06/2015 15:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout simplement de l''égoïsme ..pourquoi barré le chemin de ces personnes âgées. .pas de coeur en tout cas ...dieu pourvoira certes. que dieu soit vôtre appuie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard