SPORT

Copf: Le torchon brûle entre Tauhiti Nena et Abel Temarii


Mercredi 18 Janvier 2017 à 15:43 | Lu 4767 fois

COPF - Abel Temarii président de la fédération de Volley-Ball avait déposé auprès du tribunal, une requête pour annuler l'élection de Tauhiti Nena, en janvier 2016, à la présidence du comité Olympique de la Polynésie Française. A l'époque Abel Temarii, s'était porté candidat à ce poste. Suite au rejet de sa requête, l'homme persiste et fait appel. L'audience devrait se tenir le 16 février.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
"Nous avons remarqué énormément de fraude qui ont fait de lui aujourd'hui, le président du Copf" déclare d'emblée Abel Temarii. "Nous avons constaté au moins quinze fraudes que nous avons dénoncées et mises dans notre requête de première instance, et le juge, à mon avis n'a pas tenu compte de ce qui s'est passé, et nous ne sommes pas satisfaits." Fort de ce constat, Abel Temarii a donc décidé de faire une requête en appel, "pour que l'on puisse traiter en profondeur notre dossier."

Autre grief envers Tauhiti Nena, "l'utilisation des fonds du Copf". Le président de la fédération de volley-ball et candidat malheureux à la présidence du Copf, soupçonne Tauhiti Nena, à la tête du Copf, de malversations. Et de citer en exemple "Les frais d'avocat de la boxe, dont Tauhiti Nena est à la tête de la fédération(...)." L'homme ne mâche pas ses mots. "Cela pourrait être jugé en pénal, car ce sont des détournements de fonds en fait."

Autre forte présomption sur l'utilisation des fonds, selon les termes d'Abel Temarii "le déplacement de Tauhiti Nena en métropole qui est allé voir Bruno Lemaire (Ndlr: lors de la primaire de la droite, Tauhiti Nena était le soutien local de Bruno Lemaire), il me semble que cela ait été payé par le Copf."

Fort de tous ses soupçons et sûr de son affaire, Abel Temarii a donc demandé au président du Pays un audit pour "vraiment faire la lumière sur l'utilisation de ces fonds."

Du coté de Tauhiti Nena, l'homme fort du Copf, même pas peur. On la joue décontracté, on est sûr de son fait. "Concernant les accusations d'Abel Temarii, je ne pense pas avoir des leçons à recevoir de la part d'une personne qui a déjà été condamnée. L'an dernier, il disait que nous avons triché aux élections, alors que j'ai été élu à la majorité et d'ailleurs, il a perdu au tribunal."

Concernant les déplacements en métropole, "sur trois déplacements que j'ai effectué en métropole, le Copf n'en a pris qu'un seul en charge, alors qu'à chaque fois je me déplaçais pour le comité olympique."

Sur les soupçons de détournement de fonds, "il devrait regarder ce qu'il fait dans sa propre fédération avant de venir voir ce que nous faisons." Pour Tauhiti Nena, "Abel Temarii est un menteur."
 
Rédaction Web avec Brandy Tevero et Manava Tepa







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017