SOCIÉTÉ

Contrôles sur les routes pour le week end de Pâques


Jeudi 24 Mars 2016 à 17:34 | Lu 949 fois

SÉCURITÉ - Avec 5 tués sur les routes depuis le début de l'année, dont 3 à cause de l'alcool la gendarmerie rappelle les règles de vigilance aux automobilistes du fenua. Elle sera sur les routes tout au long du week end pascal.


Contrôles à Papara - Photo: Thomas chabrol
Contrôles à Papara - Photo: Thomas chabrol
Secteur particulièrement accidentogène: Papara était le théâtre des premiers contrôles routiers du week end de Pâques. 
La gendarmerie en effectuera dans toutes les îles du Vent jusqu'à lundi soir "traditionnellement, la gendarmerie met en place des contrôles à la veille des grands week ends. Ce week end est un moment important pour nous. C'est le début d'une saison, avec le mois de mai, difficile, sur le plan de la sécurité routière (...) Nous avons souhaité être présents à Papara aujourd'hui. Tout le monde sait que c'est un secteur difficile, entre Papara et Taravao, puisque beaucoup  d'accidents s'y produisent."  indique le colonel Pierre Caudrelier. 
Et il n'y a pas de petites infractions : " (...) les ceintures de sécurité, l'usage du téléphone... ces choses peuvent paraître anodines dans l'esprit des gens, mais peuvent générer des accidents graves." précise le capitaine de la gendarmerie. 

Mais la bête noire des forces de l'ordre, c'est la conduite en état d'ivresse : entre 30 et 50 infractions de ce type sont constatées chaque semaine: "une grande majorité de la population se tient bien, mais il y a les irréductibles. Ce sont ces irréductibles que je pense devoir écarter de la route. Il faut saisir les véhicules et appliquer des mesures sévères à l'encontre des personnes qui refusent de respecter la réglementation et qui représentent des dangers publics pour les autres." prévient le numéro 1 de la gendarmerie en Polynésie. 
Depuis le début de l'année : sur 5 personnes tuées sur les routes, 3 le sont à cause de l'alcool. 
Les récidivistes verront leurs permis suspendus et leurs véhicules immobilisés par des « sabots de denver », nouvel outil de répression. 
 
Une modification du code de la route a été annoncée, en début d'année, par le comité de lutte contre la délinquance. 
La conduite sans permis, pour l'instant punie d'une amende de catégorie 5 devrait devenir un délit. 
Thomas Chabrol, Laure Philiber 








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard