SOCIÉTÉ

Concours exceptionnel de gardien de la paix : 600 Polynésiens ont passé les épreuves écrites


Jeudi 10 Mars 2016 à 15:44 | Lu 2881 fois

SÉCURITÉ - Le concours exceptionnel a attiré plus de participants que les épreuves habituelles. Sur 840 inscrits en Polynésie, 600 étaient présents aux épreuves ce jeudi.


Suite à la décision du Président de la République de renforcer les effectifs des forces de sécurité, un concours exceptionnel de recrutement de gardiens de la paix a été organisé. Les épreuves écrites se sont déroulées ce jeudi au Tahiti Pearl Beach Resort, à Arue et à la salle de l'association philanthropique, à Papeete. 

840 candidats se sont inscrits, soit beaucoup plus que d'habitude (autour de 400 habituellement), note le haut-commissariat. 600 se sont présentés ce jeudi. 2956 postes sont ouverts au total (sur toute la France).  "Au niveau des épreuves (...) il n'y a plus l'étude de test au niveau de l'épreuve d'admissibilité. À l'écrit, ils ont un questionnaire à choix multiples, un questionnaire à réponses courtes, ensuite, ce qui reste obligatoire, ce sont les tests psychotechniques puisque ça détermine le profil des candidats", explique Jeanine Levin, chef de la section ressource humaine du secteur général pour l'administration de la police. "Seuls les candidats déclarés admissibles selon un seuil d'admissibilité fixé par le jury national seront convoqués aux épreuves sportives."

Une fois le concours réussi, les futurs gardiens de la paix vont en école de police pendant un an. Ils deviennent ensuite stagiaires pendant une autre année, avant d'être titularisés comme fonctionnaires de police. 
Les affections se feront uniquement en métropole. Ce qui a motivé certains candidats. "Je suis déjà gendarme adjoint volontaire à la brigade de gendarmerie des transports aériens. Mais bon but à moi c'est de repartir en France pour rejoindre ma soeur qui est actuellement à la Marine", explique une candidate. "Ça me plait beaucoup, ça bouge, c'est diversifié". 

Dans toute la France, 35 000 personnes ont participé aux épreuves écrites de ce concours exceptionnel. Une augmentation de 42% par rapport aux épreuves habituelles.
 

Rédaction web avec Manava Tepa et Tauhiti Tauniua Mu San

Jeanine Levin, chef de la section ressource humaine du secteur général pour l'administration de la police.








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard