SOCIÉTÉ

Concert annulé : le producteur de Black M "refuse toujours" de payer


Lundi 18 Janvier 2016 à 13:50 | Lu 1467 fois

MUSIQUE - En mai dernier, le producteur de Black M a annulé le concert de l'artiste en Polynésie. Il n'a jamais rendu l'argent de la vente des billets. C'est Radio 1, en charge de la billetterie, qui a choisi de rembourser les places.


Source photo : Facebook Black M
Source photo : Facebook Black M
Dans un communiqué transmis ce lundi aux médias, Radio 1 explique que le producteur de Black M, Marc Salma, refuse toujours de rendre l'argent des places du concert annulé à Papeete. 
 
"Le 29 mai 2015, le producteur du concert de Black M, Marc Slama, a décidé de sa propre initiative d’annuler son concert au stade de la Punaruu. Sans aucun lien avec la production de ce concert, le groupe Radio 1 était à l’époque le prestataire choisi par Marc Slama pour assurer la billetterie du spectacle. Mais après s’être engagé publiquement à rembourser ses clients, Marc Slama a finalement quitté la Polynésie sans jamais retourner l’argent provenant de la vente des billets. Responsable de la billetterie, Radio 1 a été contraint de prendre la décision de rembourser de sa poche chaque détenteur de billet du concert de Black M.
 
Le 12 septembre 2015, jour du concert de Matt Pokora organisé par Radio 1 à Papeete, Marc Slama a diffusé un communiqué aux médias de Tahiti en annonçant une action en justice contre Radio 1 mais aussi contre la production parisienne de Matt Pokora pour « concurrence déloyale ». Une manœuvre infondée et uniquement destinée à détourner l’attention des engagements non tenus de Marc Slama, à ternir l’image de Radio 1 et à perturber le concert de Matt Pokora.
 
Le 21 décembre 2015, la 15ème chambre du tribunal de commerce de Papeete, a « débouté Marc Slama de l’ensemble de ses demandes », « dit que la SNC Radio 1 n’a pas commis d’acte de concurrence déloyale », « condamné Marc Slama à payer à la SNC Radio 1 la somme de 24 686,52 euros avec intérêts légal à compter du 2 juin 2015 » (Prix des billets du concert de Black M), « condamné Marc Slama à payer la somme de 10 000 euros à Radio 1 (et chacune des sociétés attaquées) » (Frais de justice).
 
Aujourd’hui, Marc Slama n’a pas fait appel de cette décision mais refuse toujours de l’exécuter."


(Communiqué de presse)







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard