SOCIÉTÉ

Cliniques : le gouvernement devrait finalement maintenir les deux structures


Mercredi 29 Mars 2017 à 14:00 | Lu 3779 fois

SANTÉ - En marge du compte rendu du conseil des ministres, le porte parole du gouvernement a indiqué que l'appel à projet pour les cliniques allait bientôt être lancé. Mais il semble ne plus être question de choisir entre Cardella et Paofai pour le pôle de santé privé unique prévu par le schéma d'organisation sanitaire...


Jean-Christophe Bouissou l'a annoncé, ce mercredi : l'appel à projet pour définir le site et le cadre de la nouvelle clinique prévue par le schéma d'organisation sanitaire (SOS) devrait être lancé très bientôt. 

Les cliniques Cardella et Paofai ont présenté leurs projets respectifs à Punaauia et Papeete, mais il semble que le gouvernement ait renoncé à choisir entre les deux. 

"Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, est en train de préparer ce qui va permettre de lancer un appel à projet selon une procédure qui ne sera pas lourde" , indique le porte-parole du gouvernement. "Nous savons les plateaux techniques, les types de médecines que nous souhaitons promouvoir au travers de ce pôle de santé privé. Reste à savoir comment on opère une certaine forme de répartition et de complémentarité entre une structure que l'on sait être soutenue, sur la commune de Punaauia, et ce qui peut être aussi une structure sur Papeete, et qui serait complémentaire. 
Un pôle unique privé, ça ne veut pas dire qu'il n'y ait qu'une structure... c'est une organisation au niveau du privé, comme dans le public avec l'hôpital et ses structures périphériques, voire même les dispensaires et les infirmerie. C'est une logique d'ensemble de structures gérées dans le cadre du privé". 


Jean-Christophe Bouissou ajoute : "Ca va permettre d'avoir des établissements qui sont aux normes (...). Je crois que le moment est venu aujourd'hui de renouveler tous ces outils, et que ce soit au bénéfice de nos populations. Ce n'est pas une mauvaise idée non plus de compenser  un peu sur l'île de Tahiti entre un pôle de santé public situé à l'Est, et un pôle privé à l'Ouest, tout en conservant dans la capitale une structure complémentaire."
 
Laure Philiber 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Avril 2017 - 17:28 Les pharmaciens de Papara rentrent en guerre

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard