SOCIÉTÉ

Clinique Paofai : un nouveau groupe électrogène installé


Lundi 21 Mars 2016 à 11:16 | Lu 499 fois

SANTE - La direction de la clinique Paofai revient sur l'incident électrique survenu jeudi soir : c'était un événement isolé. Le générateur défaillant a été changé, et l'ensemble des services fonctionnera à nouveau en fin de semaine.


Rédaction TNTV
Rédaction TNTV
La panne électrique à la clinique Paofai a mobilisé les pompiers et EDT dans la nuit de jeudi à vendredi. Quatre patients ont également été transférés à l'hôpital. La direction l'assure : il s'agissait d'une simple mesure de précaution. Elle dément toute pénurie de fuel : "On fait le plein systématiquement dans le groupe électrogène. D'ailleurs, il a fonctionné parce-qu'il a pris le relais pendant 5 heures" , explique Geneviève Cazes, la directrice. 
Vendredi, la commission de sécurité a émis un avis défavorable à la poursuite de l'activité selon nos confrères de Tahiti infos. Le site ajoute qu'elle aurait donné deux semaines à la direction pour faire les travaux électriques qui s'imposent. Geneviève Cazes assure les avoir déjà entamés :  "Aujourd'hui, des solutions ont été prises avec les autorités, la mairie, pour que nous puissions continuer l'exploitation. Notamment l'installation d'un nouveau groupe électrogène qui sera en secours."
Les activités du bloc opératoire, suspendues,  reprendront jeudi, à la fin des travaux.

La clinique, vieillissante, n'a cependant pas attendu cet incident pour envisager des travaux. "On a beaucoup de projets, certains en cours de réalisation comme SOS mains. On est capables de faire travailler pas mal d'orthopédistes du privé qui viennent faire des chirurgies de la main. On a aussi des projets de dialyse en cours d'étude auprès des autorités sanitaires", indique Patrick Dinh Gia, anesthésiste et président du comité scientifique de l'établissement. 

Des travaux plus importants sont toutefois en discussion. Le nouveau schéma d'organisation sanitaire prévoit  un seul pôle de santé privé, autrement dit : une seule clinique de 150 lits. Tandis que Cardella a annoncé son déménagement à Punaauia, la polyclinique de Paofai souhaite se maintenir à Papeete. Elle attend que les contours des orientations du Pays soient définis. "L'un des critères pour la création d'un pôle de santé unique est de pouvoir moderniser les établissements, et mutualiser les moyens. Actuellement, tous les établissements privés ont des problèmes de vétusté des locaux. La durée de construction d'un établissement de cette taille là... on ne peut pas la compter en mois mais en années. Logiquement de 3 à 5 ans.", conclut l'anesthésiste. 
 
Laure Philiber 


 








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard