SOCIÉTÉ

Christophe Bouriat n'est plus directeur du CHPF

ADMINISTRATION


Mercredi 29 Juillet 2015 à 15:25 | Lu 1260 fois

Le conseil des ministres souligne que "la procédure a été scrupuleusement respectée


Christophe Bouriat. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Christophe Bouriat. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ce mercredi, le conseil des ministres a mis officiellement fin, par arrêté, aux fonctions du directeur de l'hôpital de Taaone, Christophe Bouriat.  Le conseil des ministres souligne que "la procédure a été scrupuleusement respectée, à savoir, le 7 juillet, lettre de convocation à  un  entretien  préalable,  le  13  juillet,  entretien  préalable  à  la  fin  de  fonctions,  en présence de son avocat, maître Quinquis, le 24 juillet, conseil d’administration du Centre hospitalier de Polynésie française pour recueillir son avis, et, le 29 juillet, proposition de fin de fonctions au Conseil  des ministres,  qui  a  été actée,  suite  à  l'avis  favorable du Conseil d’administration du CHPF du 24 juillet."
Christophe Bouriat est actuellement en congés. Sa fin de fonction sera effective à son retour, le 12 août.  James Cowan a été nommé en qualité de directeur par intérim du CHPF. 

Pour le ministre de la Santé Patrick Howell, cette décision est due à "une perte de confiance". "J'ai dû appeler par téléphone le directeur du CHPF pour des problèmes très sérieux. Je ne l'ai pas eu au téléphone alors que dans ce type de fonction, on se doit de répondre rapidement. Ça n'a pas été le cas. Ensuite, dans deux cas de figure où nous avions des grèves, il n'était pas présent à son poste comme un capitaine sur le navire avec son équipage. Il était absent de son poste. J'ai estimé que ce n'était pas correct lorsqu'on est directeur d'un établissement hospitalier. Au vue de ces deux indicateurs, jamais deux sans trois, je me suis dit que je ne pouvais pas continuer à travailler comme ça. Pour moi c'est une perte de confiance", explique-t-il au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Et, en ce qui concerne l'embauche de l'épouse de Christophe Bouriat, Patrick Howell déclare : "je ne suis pas dans cette rubrique argumentaire. il appartiendra à ceux qui l'estime utile, de faire une démarche". 

Qui pour la suite ? Les regards se tournent vers Charles Marty. "Il est vrai qu'on me parle beaucoup de Charles Marty. C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Qui a déjà une grande expérience en matière de santé, qui a déjà été directeur à l'hôpital de Taravao, de Uturoa, qui a assumé des responsabilités comme directeur de cabinet auprès de deux ministres, qui a été DRH à l'hôpital de Mamao. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise", déclare le ministre de la Santé. 

Rédaction Web (Interview : Tauhiti Tauniua Mu San)

Patrick Howell, ministre de la Santé



Tags : CHPF





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard