SOCIÉTÉ

Christine Kelly, femme de cœur et d'action


Mardi 4 Avril 2017 à 17:07 | Lu 1550 fois

PIRAE - Christine Kelly présidente de la fondation "K d’urgence" qui lutte en faveur des familles monoparentales, a remis ce matin un chèque de 600.000 Fcfp au conseil des femmes à Pirae. En outre, elle compte bien s'inspirer du Comité de Pilotage mis en place par Edouard Fritch, pour exporter le modèle en France.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Christine Kelly, journaliste et ancien membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est particulièrement engagée dans les actions en faveur des familles monoparentales au travers de sa fondation "K d’urgence". C’était à ce titre qu’elle avait visité en août 2014 le foyer Pu o te hau  de Pirae, qui accueille des femmes en situation de détresse, auquel elle avait fait un don. Ce mardi elle a rencontré de nouveau les femmes de ce foyer et leur a de nouveau fait un don de 600 000 Fcfp.

"Je suis très engagée pour aider les femmes et les enfants" déclare d'emblée Christine Kelly. "J'ai une fondation depuis sept ans pour aider les familles monoparentales, les femmes et les hommes qui élèvent seuls leur enfant." Près de 10 000 femmes et enfants ont été aidés par la fondation "K d'urgence" à partir en vacances, ou bien financièrement pour tel ou tel projet qui vont de la formation professionnelle, jusqu'au passage du permis de conduire.

"C'est très important pour moi de parler de ces femmes, de ces familles monoparentales, de parler de ces femmes battues." Impossible de douter de son engagement. Vu le débit de ses mots, on voit que cela lui tient à cœur. "Ces femmes qui élèvent seules leurs enfants, sont les premières victimes de la société. Et je trouve scandaleux qu'en 2017, les premières victimes de la pauvreté soient une femme et un enfant. Ce n'est pas normal."

C'est la raison pour laquelle, la journaliste et ex membre du CSA, s'est rendue au foyer Pu o Te Hau  de Pirae. Aider les femmes battues. "Mettre la lumière sur ces femmes qui protègent leurs enfants et qui fuient les coups de leur conjoint".

En véritable pasionaria, Christine Kelly remue ciel et terre pour faire aboutir ses projets. "J'ai rencontré le président Fritch, et j'ai été très touchée par les actions qu'il a mise en place. Notamment par le comité de pilotage qui permet de partager avec les associations et décider ensemble des solutions. Et je vais vous faire une confidence, j'ai demandé à avoir les résultats de ces actions pour l'aide au logement des familles monoparentales qui est en train d'être mis en place, pour que je puisse proposer au prochain président de la République de suivre cet exemple."

Elle qui revendique avoir une "sensibilité pour les femmes en général et l'outremer" avoue une petite sensibilité particulière pour la Polynésie, et pour cause... "J'ai adopté ma petite fille ici, et j'ai appris à découvrir la Polynésie, les femmes et les Polynésiens." Et les Polynésiens, eux, ont découvert une femme de cœur et d'action.
 
Rédaction Web avec Brandy Tevero et Manava Tepa







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB