SOCIÉTÉ

Chikungunya : 500 hospitalisations fin 2014 au fenua


Vendredi 9 Janvier 2015 à 17:24 | Lu 218 fois

Santé. Les autorités sanitaires ont publié le dernier bulletin de veille.


L'épidémie de chikungunya est toujours en cours malgré une "forte diminution du nombre de consultations". Selon le dernier bulletin de veille sanitaires, on estime à 60 000 le nombre de personnes ayant consulté pour le chikungunya. Un nombre bien en-deçà de la réalité compte tenu du fait que beaucoup de personnes ne consultent pas. 
Peu avant Noël, on dénombrait 500 hospitalisations en plus de 24 heures pour le chikungunya. Parmi ces cas, 36 ont présenté une forme sévère, dont deux nouveaux nés. 
14 décès ont été directement ou indirectement liés à cette maladie en Polynésie depuis le début de l'épidémie. Un chiffre déjà annoncé par nos confrères de La Dépêche de Tahiti et confirmé aujourd'hui vendredi. Il s'agissait en majorité de décompensations chez des personnes âgées. Un nouveau né et une personne d'un jeune âge sont également décédés. Ces derniers patients seraient décédés à la suite d'une myocardite aigüe diagnostiquée après un épisode d'infection par le chikungunya. 

En Nouvelle-Calédonie, plus de 40 cas de chikungunya ont été détectés. Pour la plus part importés du fenua. On recense néanmoins 4 cas autochtones. 

Consultez le bulletin de veille sanitaire en intégralité ici : 

bulletin_de_surveillance_sanitaire_sem_01__2015.pdf Bulletin de surveillance sanitaire sem 01- 2015.pdf  (526.68 Ko)



Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard