SOCIÉTÉ

Charte de l’éducation : le tribunal administratif rejette les recours du Tahoera’a


Lundi 3 Juillet 2017 à 14:17 | Lu 3058 fois

TRIBUNAL - L’ancien ministre de L’Education, Michel Leboucher avait intenté en janvier un double recours contre le texte signé entre l’Etat et le Pays à l’occasion de la venue de Najat Vallaud-Belkacem en octobre 2016.


Nicole Sanquer et Michel Leboucher, l'actuelle et l'ancien ministre de l'Education. (Photos TNTV.)
Nicole Sanquer et Michel Leboucher, l'actuelle et l'ancien ministre de l'Education. (Photos TNTV.)
Selon le Tahoera’a, la charte de l’éducation – qui fixe la feuille de route jusqu’en 2020 – va priver le Polynésie de certaines compétences et consacre la mainmise de l’Etat sur l’éducation. Michel Leboucher avait alors porté l’affaire en justice en demandant l’annulation de cette charte jugée « illégale », « entachée de vices de procédure » et n’ayant pas été validée dans les règles, selon lui.

Autant d’argument qui ont été balayés par le tribunal administratif dans un jugement rendu ce mardi et qui rejette les deux requêtes.

A l’époque de la plainte, Nicole Sanquer avait accusé le  Tahoera’a « de faire de l’éducation un sujet politique » et surtout de n’avoir rien compris au texte.
Rédaction web

 







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 16:57 Un "Passeport Tourisme" pour mieux accueillir

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017