TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Championnat du monde de va'a : à la rencontre de ceux qui fabriquent les pirogues de compétition


DOSSIER - La première édition du championnat du monde de va'a marathon se déroulera du 27 au 30 juin. Elle rassemblera plus de 34 nations. Le COL a commandé 30 V1 et 30 V6. L'appel d'offres a été décroché par la société Fai Va'a. Elle aura la tâche de remplir le contrat avant le 15 juin. 60 va'a à livrer en respectant des critères bien précis.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
C'est dans un atelier de Papeari que les V6 sont fabriqués. En collaboration avec la société Fai va'a, c'est Philippe Bernadino qui prend les commandes de ce chantier.  Chaque pirogue aussi bien en V1 qu'en V6  doit répondre aux normes exigées par  la Fédération internationale de Va’a. "C'est une construction sous vide en sandwich S glass epoxy. Le S Glass c'est une fibre de verre qui est renforcée. Beaucoup mieux que ce qui est utilisé par exemple dans les V1 dixit plastique à Tahiti. Ça ce n'est pas du plastique, c'est donc du S glass sous vide epoxy", explique Vatea Bunton, directeur de Fai Va'a. 

Une dizaine de jeunes sont à pied d'œuvre.  Des rameurs et d’anciens chômeurs pour la plupart. Le chantier a débuté en janvier. Aujourd'hui, les employés connaissent parfaitement les techniques à suivre. Une opportunité pour ces jeunes d'apprendre un travail. 
"Au lieu de traîner sur la route, ils viennent ici construire des pirogues et apprendre à travailler", souligne Philippe Bernadino, constructeur de va'a. 

Les gestes sont précis et rapides. L'équipe respecte une bonne fréquence de fabrication : 2 pirogues par semaine. "On a une équipe très rodée qui sait quoi faire, connait son boulot. On a un planning très définit", explique Vatea Bunton. 

La conception du va'a se fait selon un protocole bien rodé. À commencer par la confection du moule... C'est dans ce moule que tous  les V6 sont conçus. Toutes les pirogues mesurent 13 m 50 de longueur. Un système qui permet de gagner beaucoup de temps. Il permet de construire "2 V6 par semaine" selon Philippe Bernardino. 

Il faut patienter 24 heures pour démouler le capot et la coque. Après quelques finitions, les pirogues sont stockées en attendant le contrôle d'homologation réalisé tous les mercredis.  Les embarcations doivent respecter des dimensions et un poids obligatoire : entre 125 et 135 kg.

D'autres particularités pour ces va'a, ils sont insubmersibles, c’est-à-dire qu'un composant a été inséré pour favoriser la flottaison de la pirogue.  Une autre obligation dans le cahier des charges : chaque va'a doit être doté d'un videur pour la sécurité des rameurs.   

Du côté de Titioro, on fabrique les V1. 
Le 27 juin, 700 participants issus de 34 nations s'affronteront sur ces va'a de couleurs blanc sur les eaux de Tahiti. 


Dossier de Oriano Tefau, Sophie Guébel et Juliano Tautu





Vendredi 24 Mars 2017 à 09:53 | Lu 4317 fois