POLITIQUE

Bruno Faatoa menace de boycotter l'élection présidentielle


Jeudi 6 Avril 2017 à 15:57 | Lu 4829 fois

TUAMOTU - Le torchon brûle entre Bruno Faatoa conseiller municipal de Raroia et Takume et Felix Tokoragi, maire de Makemo. La cause. Une subvention de quatre millions accordée à Takume, puis retirée lors de la tenue d'un conseil municipal à Makemo en février. Pour Bruno Faatoa, la coupe est pleine. Il se déclare prêt à fermer les mairies de Raroia, Takume, Nihiru et Taenga, le jour de l'élection présidentielle.


A gauche,Felix Tokoragi, maire de Makemo et Bruno Faatoa conseiller municipal de Raroia et Takume. Crédit photo: TNTV
A gauche,Felix Tokoragi, maire de Makemo et Bruno Faatoa conseiller municipal de Raroia et Takume. Crédit photo: TNTV
L'objet de la rancœur: une subvention de quatre millions accordée pour l'achat d'un terrain à Takume pour y édifier une centrale électrique, puis retirée lors du dernier conseil municipal du 17 février. "Quand on a reçu le procès verbal de la réunion qu'il a tenu, alors que l'on avait demandé à ce que ce conseil municipal soit reporté, toutes les dotations votées en 2016, ont été retirées".

Pour Bruno Faatoa, "ils nous ont donné à manger et après cela ils nous retire le plat de la bouche." Le conseiller municipal de Raroia Takume ne décolère pas après Felix Tokoragi, maire de Makemo. "Je ne comprends pas comment le maire de Makemo peut se comporter comme cela vis à vis d'une population, qui représente quand même 500 habitants."

Bruno Faatoa se déclare prêt à prendre des mesures. et pas n'importe lesquelles. il se déclare prêt à fermer les mairies et boycotter l'élection présidentielle.

Peut être que ceci, aurait quelque chose à voir avec la défusion demandée début mars  par les maires de quatre communes, Raroia, Takume, Nihiru et Taenga, et votée à l'unanimité le 24 mars dernier, pour se détacher de Makemo. Même si le conseil municipal dans lequel la décision de retirer la subvention de quatre millions, s'est tenu le 17 février. Ou bien, est ce juste un problème de personne.
 
Quoiqu'il en soit, Felix Tokoragi, maire de Makemo, ne s'embarrasse pas de diplomatie et des bons us et coutumes pour répondre à Bruno Faatoa. "J'ai pitié de cet enfant." Le ton est donné. "Je le qualifie d'enfant puisqu'il réagit vraiment comme un gamin".

Et de s'expliquer. "A l'issue du conseil municipal, où il était absent, on a décidé de retirer les quatre millions qui ont été affecté le 23 mars 2016 pour l'achat d'un terrain à Takume. Pourquoi avons nous fait ce  choix ? Tout simplement parce que nous n'avons reçu aucun document, depuis le 23 mars 2016,  prouvant l'exactitude du foncier qu'il y a sur Takume pour l'achat du terrain".

De fait, "Le conseil municipal a préféré retirer ces quatre millions, et le jour ou l'atoll de Takume aura les documents qui attestent l'exactitude du foncier, à ce moment là, nous réinjecteront les quatre millions."
 
Rédaction Web avec Mata Ihorai et Manava Tepa






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017