POLITIQUE

Bouissou plaide pour le maintien de la défiscalisation


Jeudi 26 Février 2015 à 10:33 | Lu 208 fois

Métropole. Christian Eckert s’est montré très attentif aux arguments développés par le ministre polynésien. Il a notamment assuré que les dossiers produits par la Polynésie française, à l’instar de celui relatif aux avions de la compagnie Air Tahiti, feront l’objet d’une instruction rapide, dès lors que les éléments d’étude complémentaires (schéma directeur des transports) auront été transmis.


Crédit : présidence de la Polynésie française
Crédit : présidence de la Polynésie française
Le ministre de la Relance économique, Jean-Christophe Bouissou a rencontré jeudi matin à Paris, le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert. Durant une heure, les deux hommes ont fait un tour d’horizon de la situation économique et sociale de la Polynésie française.
 
Lors des discussions, Jean-Christophe Bouissou a notamment plaidé pour le maintien de la défiscalisation. Christian Eckert s’est montré très attentif aux arguments développés par le ministre polynésien. Il a notamment assuré que les dossiers produits par la Polynésie française, à l’instar de celui relatif aux avions de la compagnie Air Tahiti, feront l’objet d’une instruction rapide, dès lors que les éléments d’étude complémentaires (schéma directeur des transports) auront été transmis.
 
Le ministre polynésien a, par ailleurs, abordé la définition du plan stratégique de développement économique de la collectivité pour les cinq prochaines années.
 
Le document, en cours d’élaboration, constituera une véritable feuille de route pour les pouvoirs publics polynésiens, à l’horizon 2020.La phase de consultation et d’écoute menée par le Pays depuis le début de l’année, en partenariat avec la société civile, l’Etat et les communes, permettra d’arrêter, au mois d’avril ou mai, les actions prioritaires retenues pour un développement économique et social efficace et durable.
 
Jean-Christophe Bouissou a, d’autre part, informé Christian Eckert de l’avancement des projets Mahana Beach et Atimaono, ainsi que celui de la réalisation du centre aquacole de Hao. Enfin, l’exploitation des terres rares en partenariat avec l’Etat, a conclu ce tour d’horizon des possibilités de développement futur de la Polynésie française.
 
 


Tags : TNTV ECO





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 14:32 Trois candidatures confirmées et une inconnue

Jeudi 1 Décembre 2016 - 17:25 Le budget 2017 adopté par 33 voix pour

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard