SOCIÉTÉ

Boeing chez ATN : le contrat est signé


Jeudi 30 Avril 2015 à 12:07 | Lu 436 fois

Transports. La commande des nouveaux appareils, des 787 Dreamline, est donc confirmée.


C'est ce jeudi qu'a eu lieu la signature de contrat entre Air Tahiti Nui (ATN) et l’avionneur Boeing. La commande des nouveaux appareils, des B787-9,  modèle 787 Dreamline, est donc confirmée. 
En février dernier, Tahiti Nui Télévision révélait que la compagnie au tiare avait décidé de se tourner vers l'américain Boeing. Une décision confirmée plus tard par le P-dg d'ATN. Le choix avait alors été approuvé par le Pays, premier actionnaire de la compagnie. 

Ce jeudi matin, Michel Monvoisin est apparu soulagé :  "C'est un grand moment parce que c'est l'issue de 18 mois de travail. Dix-huit mois intenses de travail avec un choix qui n'a pas toujours été facile. Le moment attendu est là. Et maintenant nous avons hâte d'accueillir le premier avion, pour les 20 ans de la compagnie", a déclaré le P-dg d'ATN au micro de Tahiti Nui Télévision. Le premier avion sera un avion de location qui devrait donc arriver en octobre 2018. La livraison des quatre appareils s'étalera ensuite jusqu'en 2019. 
À partir de 2018, la compagnie au tiare devra s'adapter aux nouveaux appareils : formations des personnels techniques et navigants, réécrire les manuels, les procédures... "On va faire appel à des ressources internes, au besoin à des appuis externes. Boeing va nous aider fortement également. On est en train d'y travailler bien sûr."

Du côté des passagers, ce qui changera, selon Michel Monvoisin, c'est avant tout "le confort". "Je crois que l'élément principal c'est cette fameuse pressurisation cabine qui permet de se sentir comme au sol et qui gomme l'effet jambes lourdes et maux de tête", explique-t-il. 

Si le tourisme redémarre, le P-dg de la compagnie au tiare n'exclut pas l'ouverture de nouvelles lignes. "Aujourd'hui, avec ces Boeing-là, on a la capacité d'ouvrir de nouvelles lignes, on a la capacité d'aller loin. Et on a la capacité en plus, de par nos contrats, notamment les contrats de leasing, au bout de 3 ans, de changer d'avion, de prendre le 787-10 qui est plus gros. En terme de capacité, on aura cette possibilité. Et Boeing nous a offert également, dans les mêmes conditions, de pouvoir acquérir deux appareils de plus. Donc, on sera prêts", déclare Michel Monvoisin. 

Michel Monvoisin, P-dg d'ATN



Tags : transports





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:53 Les animaux ont aussi des droits

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard