SOCIÉTÉ

Barack Obama a passé une demi-heure à Tahiti


Mercredi 15 Mars 2017 à 18:22 | Lu 4886 fois

FAA'A - VISITE - Barack Obama à Tahiti. L'info révélée par TNTV lundi, a fait le tour des salles de rédactions et des réseaux sociaux. L'avion dans lequel l'ancien président des Etats-Unis voyage, était annoncé comme arrivant vers 14 heures, ce mercredi. L'avion a finalement atterri à 15h21. Chronique d'une après midi d'attente dans l'espoir d'apercevoir l'homme sans doute le plus populaire du monde.


L'avion de Barack Obama. Crédit photo: P.Bastianaggi
L'avion de Barack Obama. Crédit photo: P.Bastianaggi
13h30 parking d'Air Tetiaora: Tout est calme, pas un chat, pas un souffle d'air. Le rideau de fer  de la salle d'embarquement d'Air Tetiaroa est baissé. Rien jusqu'à présent ne laisse paraître que d'ici deux heures  l'ex président des Etats Unis foulera le tarmac de l'aéroport pour emprunter l'un des avions d'Air Tetiaroa pour passer quelques temps de villégiature sur l'atoll de Marlon Brando. Rien, à part peut être une bâche tendue, enveloppant le grillage qui sépare le tarmac du parking, et empêchant de visionner ce qui se passe sur la piste.

13h45: Des véhicules pénètrent sur le parking. Les voitures s'immobilisent et des hommes en descendent. Malgré leurs habits de civil, rien qu'à leur démarche, ça sent l'homme d'action. Un petit tour d'horizon pour repérer les lieux et les indésirables, puis retour aux voitures. Le moteur reste allumé pour profiter de la climatisation. Hommes d'action, d'accord, mais on ne néglige pas pour autant le confort.

Crédit photo:  P.Bastianaggi
Crédit photo: P.Bastianaggi
Peu de temps après, c'est au tour de la DSP de faire son apparition. Les hommes de la sécurité publique se placent d'office devant la salle d'embarquement pour Tetiaroa, toujours rideau baissé. Le cordon de sécurité se met en place doucement. Les hommes en blanc se postent aux quatre coins du parking afin d'avoir une vision d'ensemble des lieux.

Pendant ce temps, les équipes d'intervention de la gendarmerie prennent possession des lieux. Des hommes sont placés sur le toit du siège social d'Air Tahiti, d'autres sont postés sur le toit d'Air Tetiaroa et, sur le toit de l'aéroport, protégés par une bâche, deux hommes prennent position.

Tous transportent avec eux une mallette de forme rectangulaire, genre étui d'instrument de musique. Pas besoin de demander ce qu'elles contiennent, il suffit de les voir prendre position sur les points hauts surplombant le tarmac et s'allonger, pour se douter qu'ils ne vont pas jouer du violon sur le toit.

Crédit photo:  P.Bastianaggi
Crédit photo: P.Bastianaggi
Les minutes s'écoulent, rien ne se passe. L'attente. Christopher Kozely, Consul des Etats Unis à Tahiti fait son apparition. Sa présence laisse présager l'arrivée imminente de Barack Obama, mais il n'en est rien. Il fait comme tout le monde, il ronge son frein en attendant le retraité le plus célèbre de la planète.

15h00: Le dispositif de sécurité est toujours en place. De temps à autre on aperçoit une silhouette bleue apparaître furtivement sur un des toit puis disparaître. Sur le parking, les moteurs des véhicules banalisés continuent à consommer de l'essence pour maintenir les hommes au frais.

15h20: "Faucon en approche, je répète faucon en approche." Le talkie walkie d'un des  gendarmes en civil, laisse échapper l'information. A l'horizon l'on voit se profiler la silhouette d'un avion. Enfin on va le voir. L'avion atterrit. Personne ne bouge, tout le monde attend. Le consul des Etats Unis lui aussi ne bouge pas. Il reste à l'extérieur.

Crédit photo: P.Bastianaggi
Crédit photo: P.Bastianaggi
16 heures:  Le dispositif de sécurité est levé. Les hommes descendent de leurs perchoirs, les véhicules banalisés quittent le parking. Barack Obama est déjà reparti pour Tetiaroa. Les seuls à l'avoir aperçu, en dehors de la douane pour les formalités, c'est le personnel chargé de la surveillance de la salle d'embarquement d'Air Tetiaroa . ils l'ont entrevu "marchant sur le tarmac avant de reprendre l'avion pour Tetiaroa". Tetiaroa qui sera sa première étape de son voyage en Polynésie française.
P.Bastianaggi






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB