FAITS DIVERS

Bagarre à Cardella : le chirurgien échappe à l'interdiction d'exercer à vie


Mardi 29 Août 2017 à 08:39 | Lu 3666 fois

JUSTICE - Le délibéré a été rendu ce mardi dans l'affaire de la bagarre de Cardella. Un chirurgien et un anesthésiste en était venus aux mains lors d'une intervention en octobre 2016.


Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
En octobre dernier, deux médecins en sont venus aux mains à la Clinique Cardella, lors d'une intervention au bloc opératoire . 
À l’origine de leur différend, une histoire de médicaments. Alors que se déroule une opération dans le bloc de la clinique, le chirurgien souhaite prendre des médicaments, mais l’anesthésiste s’y oppose formellement. Selon une source proche du dossier, le chirurgien est un peu trop "accro" aux comprimés, d’où l’intervention de l’anesthésiste. Le ton monte entre les deux hommes et finalement les coups pleuvent.

Les deux hommes ont été suspendus un mois  par l'ordre des médecins. Côté pénal, le procureur de la République avait réclamé six mois de prison avec sursis, 250 000 Fcfp d’amende et l’interdiction à vie d’exercer la médecine contre le docteur Valla dont des analyses ont révélé des traces d’amphétamines et d’ice dans le sang. 
Contre le docteur Parizot, il avait requis une amende de 150 000 Fcfp avec sursis pour les blessures infligées à son confrère. Leurs avocats respectifs ont plaidé la relaxe. 

Le délibéré a été rendu ce mardi. Le docteur Valla échappe à l'interdiction d'exercer à vie. Il est reconnu coupable de violence, mais a été relaxé pour pratique de la médecine sous stupéfiants et mise en danger de sa patiente. Le tribunal précise que le médecin n'a pas eu une attitude exemplaire, mais que la mise en danger d'autrui n'a pas été établie avec certitude. 
Le docteur Valla écope de 6 mois de prison avec sursis et 500 000 Fcfp d'amende. Il devra également verser 80 000 Fcfp de dommages et intérêts à un journaliste qu'il a menacé. 

Le docteur Parizot a lui aussi été reconnu coupable de violence. La légitime défense n'a pas été retenue. Il devra s'acquitter d'une amende de 500 000 Fcfp. 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 17:53 Ice: un nouveau suspect en détention provisoire

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB