MONDE

Australie : les parents pourraient bientôt choisir le sexe de leurs enfants


Mercredi 26 Août 2015 à 09:28 | Lu 894 fois

PACIFIQUE - De plus en plus de parents australiens se rendent à l'étranger pour avoir la possibilité de choisir le sexe de leur enfant conçu par fécondation in vitro. L'Australie doit elle autoriser ce choix sur son territoire ? Le pays a ouvert le débat...


Crédit : ABC
Crédit : ABC
Les parents australiens devraient-ils pouvoir choisir le sexe de leur bébé conçu par fécondation in vitro ? Selon Radio Australie, l'Institut national de santé et de recherche médicale se penche en ce moment sur la question.
"On sait que de plus en plus d'Australiens vont à l'étranger pour cela, parce que ce n'est pas possible ici, et c'est vraiment quelque chose dont les gens commencent à parler pour des raisons d'équilibre familial, par exemple. En Israël, si vous avez quatre enfants du même sexe, vous avez le droit de demander au gouvernement de pouvoir choisir le sexe de votre prochain enfant", explique au média Ian Olver, directeur du Comité d'éthique de santé, en charge de l'étude réalisée en ce moment.
 
Permettre aux parents de choisir le sexe de leur enfant, une décision délicate, qui soulève de nombreuses questions. Certains craignent l'impact sur l'enfant, un renforcement des stéréotypes liés au genre, mais également la possibilité qu'un sexe soit favorisé par rapport à un autre.  "Si les parents peuvent décider de tout un ensemble de choses pour leurs enfants, je ne pense pas que leur sexe devrait faire partie de ces choix possibles à l'heure actuelle. Dans un contexte plus large, on voit les problèmes qui sont apparus en Inde et en Chine, par exemple, où le nombre de jeunes hommes est maintenant beaucoup plus important que le nombre de jeunes femmes", Bob Phelps est le directeur de ce groupe de pression.
"Toutes les données dont nous disposons laissent penser qu'il y aurait autant de demandes pour des filles que pour des garçons", tempère cependant Peter Illingworth, expert en fertilité et fécondation in vitro. 
 
Les Australiens sont invités à participer à ce débat éthique en envoyant leurs avis au Comité d'éthique de santé, qui commencera à les étudier dans trois semaines.
 
(Source : Radio Australie)


Tags : Australie, enfant





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard