FAITS DIVERS

Attention aux arnaques à la location


Jeudi 19 Janvier 2017 à 13:03 | Lu 11640 fois

ESCROQUERIE - Décidément, les arnaqueurs de tout poil ont trouvé en Polynésie, un bon terreau où ils ne manquent pas de s'épanouir. Après les crédits accordés à un taux défiant toutes concurrences, les chaines de l'amitié et autres attrape-nigauds, c'est au tour de l'immobilier d'être la cible d'aigrefins.


La maison en question. Photo: Brice Temarii
La maison en question. Photo: Brice Temarii
La dernière en date est celle survenue à Brice Temarii. Ses parents actuellement en métropole l'avait chargé de mettre en vente leur maison sise à Taravao. Aussitôt, il se rend à la presqu'île, prend des photos de la demeure sous tous les angles, puis la met en vente sur FaceBook et sur divers sites de petites annonces.

" Vendredi dernier, j'ai reçu un coup de téléphone d'une personne qui se disait intéressée par la maison. Il m'a demandé un peu plus de photos, un peu plus de renseignements. je lui ai envoyé un tas de données supplémentaires".  Pensant avoir trouvé un acquéreur, Brice s'étonne tout de même, au bout de quelques jours de n'avoir aucun retour de la personne, mais sans plus.

Là ou cela se corse, c'est que ce jeudi matin, il reçoit un appel de sa nièce qui lui dit en ces termes: "Tonton, je crois qu'il y a une arnaque, je vais t'envoyer un lien d'un site où il y a la maison de pépé et mémé en photo".

Alerté, Brice suit le lien qui le renvoie sur un site, bien connu des coureurs de bonnes affaires sur le fenua. Et là, il se rend compte que la personne à qui il avait envoyé les photos de la maison, l'avait tout bonnement mise à louer,  en changeant juste sa localisation, la plaçant à Pirae.

"J'ai interpellé les responsables du site en leur indiquant que c'était une arnaque. Et j'ai publié sur FaceBook, une annonce avertissant de la tromperie." Depuis, l'annonce a bien été retirée du site, et Brice espère avoir, sans trop y compter, des nouvelles "de ce monsieur qui est derrière tout cela". Espérons juste que cette annonce n'a pas fait de victimes durant le temps de sa mise en ligne.
 
Pascal Bastianaggi







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 10:06 Crash d'Air Moorea : un procès en 2018

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017