MONDE

Attentat de Londres : la police donne l'identité de deux assaillants


Lundi 5 Juin 2017 à 10:50 | Lu 3050 fois

LONDRES - La police britannique a révélé lundi l'identité de deux des trois auteurs de l'attentat de Londres, Khuram Shazad Butt, un Britannique né au Pakistan connu des services de police, et Rachid Redouane, qui se présentait comme un binational marocain et libyen.


Le commandant de l'unité antiterroriste Mark Rowley a déclaré que Khuram Shazad Butt, 27 ans, et Rachid Redouane, 30 ans, avaient participé avec un troisième complice encore en cours d'identification à l'attaque, qui a fait sept morts et une cinquantaine de blessés.

Khuram Butt était connu des services de police et de renseignement, qui n'avaient toutefois pas d'éléments laissant penser qu'il préparait un attentat. Rachid Redouane, quant à lui, n'était pas connu des services. Tous deux sont originaires du quartier de Barking, dans l'est de Londres, selon le communiqué.

L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat Islamique. Parmi les sept morts figurent plusieurs étrangers, dont un Français et une Canadienne, et 36 blessés étaient toujours hospitalisés lundi soir, dont 18 dans un état critique. Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a précisé lundi soir qu'un deuxième Français était porté "disparu".  Au total huit Français ont été blessés, dont quatre grièvement. 

Selon la police, l’enquête sur l'attentat avance "rapidement". Sur douze personnes arrêtées dans le quartier de Barking, un homme et une femme ont été relâchés sans poursuites, tandis que quatre hommes et six femmes ont été maintenues en détention.

Le commandant Mark Rowley a rappelé que 500 enquêtes antiterroristes concernant 3.000 personnes restaient "actives" au Royaume-Uni, et que cinq attentats avaient été déjoués depuis l'attaque perpétrée à Westminster le 22 mars, qui avait fait cinq morts. Un autre attentat, dans lequel 22 personnes avaient péri, avait visé Manchester le 22 mai.

En hommage aux victimes, des centaines de personnes se sont réunies lundi en fin de journée pour observer une minute de silence - il en sera fait de même mardi à 11h00 dans l'ensemble du Royaume-Uni.

Au cours d'une courte cérémonie, le maire de la capitale, Sadiq Khan, s'est présenté en "Britannique musulman patriote" et a dénoncé "l'idéologie perverse" des terroristes, parlant d'actes répugnants".

Le président américain l'accuse sur Twitter de prendre le terrorisme à la légère."Nous ne laisserons personne, pas même Donald Trump, diviser nos communautés", a répondu le maire à la BBC.

AFP  avec rédaction web








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 17:15 Raccordement de Wallis-et-Futuna au haut débit

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017