SOCIÉTÉ

Apprendre les gestes qui sauvent


Mardi 14 Novembre 2017 à 15:01 | Lu 473 fois

EDUCATION - Après le collège de Ua Pou aux Marquises, celui de Tipaerui et d’Arue, c’est au tour du collège Henri Hiro d’être le 4ème établissement scolaire à former les cadets de la sécurité civile. Et c’est une classe de 4ème qui a été choisi pour cette expérience nouvelle dans la commune.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Ces élèves ont entre 13 et 15 ans. Ils font partie de la nouvelle section cadet de la sécurité civile au collège Henri Hiro. Une spécialité où ils apprennent à se comporter face aux risques : "Cela m'intéresse beaucoup, comment font les pompiers pour sauver des vies et les étapes à faire.", indique Oana Maraetefau, élève de quatrième.

Après une formation au geste de premiers secours en début d’année, ces élèves inaugurent leur formation avec les pompiers. Ils sont 24 à s’être portés volontaires et devront suivre 30 heures de formation dans l’année.

"Cette classe qui va concerner une de nos six classes de quatrième permettra de valoriser l'engagement citoyen de nos jeunes et développer les compétences civiques et sociales.", explique Béttina Tinorua, principale adjointe du collège Henri Hiro.
"Cela implique les élèves dans la citoyenneté, leur donne le sens de l'observation, la culture du risque et aussi et une bonne connaissance des services de secours .", estime pour sa part, Jean-Luc Prunier, adjoint du directeur de la protection civile.

Rencontre avec les différentes forces de sécurité, initiation aux gestes qui sauvent, séances de sport, le tout est encadré tout au long de l’année par des professeurs et des intervenants extérieurs : "La future génération, ce sont ces jeunes.", assure Halley Ellis sapeur-pompier volontaire, "Nous espérons que par la suite, ils prennent nos places."

Les cadets de la sécurité civile, une initiative État, Pays, Commune qui a vu le jour en 2015. Le collège Henri Hiro devient le quatrième établissement polynésien à faire l’expérience et va même plus loin : "Ce projet vient s'immiscer dans un projet beaucoup plus large, puisque l'on forme tous les élèves de quatrième au premiers secours, sur l'année, et en même temps, on va faire un travail d'orientation en lien avec le lycée professionnel de Faa'a avec notamment les élèves du Bac métiers de la sécurité.", indique Cyrille Martin, coordinateur de la formation des cadets de la sécurité civile au collège.

La première étape pour ces élèves sera de devenir assistant de sécurité. Une aide pour leur professeur et leur camarade en cas d’évacuation. En fin d’année, ils recevront aussi leur attestation de formation au premiers secours.
 
Rédaction web avec Sophie Guébel







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:42 Vidéo : La taina, cette fleur qui nous envoûte

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017