SOCIÉTÉ

Amélioration du transport scolaire et de la sécurité des élèves à Bora Bora


Jeudi 18 Septembre 2014 à 11:44 | Lu 642 fois

SCOLARITÉ. Rencontre de tous les acteurs impliqués pour améliorer les services vis-à-vis des enfants.


Hier, en fin d’après-midi, le principal du collège et du Cetad de Bora Bora (à gauche du maire) a organisé une rencontre avec la commune, l’association des parents d’élèves du collège, les forces de l’ordre, les transporteurs, le service social et les directrices d’établissements. Crédit : Commune de Bora Bora.
Hier, en fin d’après-midi, le principal du collège et du Cetad de Bora Bora (à gauche du maire) a organisé une rencontre avec la commune, l’association des parents d’élèves du collège, les forces de l’ordre, les transporteurs, le service social et les directrices d’établissements. Crédit : Commune de Bora Bora.
Le principal du collège et du Cetad de Bora Bora, Pierre Michel, a organisé une rencontre pour évoquer le ramassage scolaire et la sensibilisation des parents.
Le maire Gaston Tong Sang, les transporteurs communaux et privés, la gendarmerie et la brigade municipale, le service social, l’association des parents d’élèves du collège et les directrices d’établissements scolaires étaient tous rassemblés le mercredi 17 septembre à 16 heures, au réfectoire du collège.  Après avoir exposé l’ordre du jour, le principal a ouvert le débat en donnant la parole à Firipa Ye on, transporteur privé en charge du ramassage scolaire du secteur Amanahune pour les enfants scolarisés à Tiipoto maternelle, Namaha 1 et 2 et au collège. Les heures de dépôt le matin ne coïncident pas avec l’heure d’ouverture du collège, ce qui cause parfois des altercations entre les élèves du collège et un élève du Centre des jeunes adolescents (CJA). En réponse à ce problème soulevé également par l’Association des parents d’élèves (APE), le maire préconise de revoir les heures du ramassage scolaire du collège, le transport scolaire du CJA et même du menu du mercredi, jour le plus délicat à assurer pour les transporteurs.
Cette solution devra néanmoins être accompagnée par les parents d’élèves. Selon les forces de l’ordre et l’APE, "les parents sont responsables de leurs enfants. Ils doivent jouer leur rôle d’éducateur". La direction du CJA a mis en place un cadre plus sévère à la rentrée afin d’éliminer toutes formes de délinquance dans l’enceinte de l’établissement et sur la voie publique. Leur objectif est aussi de mobiliser à nouveau les parents qui ont "abandonné". La brigade municipale a également fait le pas vers ces mêmes parents, les efforts continuent.

La rencontre était aussi l’occasion de coordonner le prochain cross du collège qui se tiendra le 29 octobre au complexe sportif Teriimaevarua. La commune met à disposition les infrastructures sur place ainsi que les transports communaux. La brigade municipale assurera la sécurité et l’APE, la surveillance des 750 élèves sur le site.







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard