POLITIQUE

Alliance des trois conseils économiques français du Pacifique


Lundi 11 Août 2014 à 14:16 | Lu 253 fois

La société civile organisée des 3 collectivités françaises du Pacifique s’associent


Une délégation du Conseil économique, social et culturel (CESC) de la Polynésie française s’est rendue à Wallis ce lundi 11 août, accompagnée d’une délégation du Conseil économique, social et environnemental de Nouvelle-Calédonie.
Accueillis à l’aéroport Hihifo de Wallis par Jean-Baptiste Mulikihaamea, président du Comité consultatif social et économique de Wallis et Futuna, et quelques membres du Comité consultatif, les deux délégations ont d’abord été reçues, comme l’exige la coutume, par le roi Lavelua.
Ce déplacement s’inscrit dans le cadre d’un partenariat institutionnel entre les trois assemblées consultatives formalisée par la signature cet après-midi d’une convention tripartite.
Dans son allocution, le président du Conseil économique, social et culturel a déclaré que "c’est une grande première dans l’histoire de nos institutions, et je ne suis pas peu fier d’écrire, avec mes nouveaux partenaires, cette première page qui est celle d’un partenariat confiant au service du développement économique et social de nos collectivités du Pacifique. Il est indéniable que le partenariat des 3 institutions va donner davantage de poids aux revendications communes que nous pouvons formuler à l’adresse du pouvoir exécutif. Au-delà des liens qui vont être tissés pour nous rapprocher, ce partenariat des trois institutions constituera une forme de communauté qui sera une véritable force de proposition envers les autorités de l’État et de nos collectivités en s’appuyant sur un diagnostic partagé visant à favoriser la définition des stratégies et un développement harmonieux des territoires".

Au cours de la première réunion de travail, des échanges avec les délégations calédonienne et polynésienne ont permis d’analyser les problèmes que rencontrent leurs homologues. Des recommandations et des stratégies ont été proposées pour aider la jeune institution wallisienne qui rencontre des difficultés majeures, notamment un socle juridique insuffisant, l’inexistence de dotation de crédits de fonctionnement et l’absence de personnel administratif.
Dans la soirée, les deux délégations ont été invitées à une cérémonie de coutume dans le village de Lavegahau.
Mardi 12 août, avant de tenir une réunion pour débattre du développement difficile de la filière agricole et du problème de gestion du traitement des déchets de Wallis et Futuna, les deux délégations seront reçues par le préfet Michel Aubouin, le président de l’Assemblée territoriale Petelo Hanisi, le député Napole Polutele, et le Sénateur Robert Laufoaulu.
 







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

Vendredi 2 Décembre 2016 - 14:32 Trois candidatures confirmées et une inconnue

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard