SOCIÉTÉ

Aires marines éducatives : après un an, un bilan très positif


Mardi 9 Juin 2015 à 10:33 | Lu 184 fois

ENVIRONNEMENT. La création des AME a entraîné des changements de comportement chez la population sans avoir eu besoin de cadre juridique formel. Dans plusieurs baies AME, les adultes et plus particulièrement les pêcheurs respectent le périmètre de l’AME et les recommandations des enfants (mouillage, taille, etc.)


La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, Nicole Sanquer-Fareata, a dressé, lundi matin, à la présidence, le bilan de la première année d’activité des Aires marines éducatives (AME) aux Marquises. 
 
Une aire marine éducative est une zone littorale maritime gérée par des élèves. Il s’agit d’une démarche de gestion participative impliquant des enfants de primaire autour d’un projet d’action citoyenne de protection et de gestion du milieu marin.
 
Depuis la rentrée scolaire d’août 2014, un programme pilote, baptisé Pukatai, a été initié dans les six îles des Marquises. Pukatai vise à la création de six aires marines éducatives (AME), soit une dans chacune des îles habitées des Marquises, et à fédérer leur gestion. Les six aires marines éducatives sont toutes constituées depuis la rentrée 2014. Pour l’année scolaire 2014-2015, elles rassemblent 112 élèves de cours moyens autour d’un projet commun : la connaissance et la gestion de leur patrimoine marin.

Le programme Pukatai bénéficie déjà à l’issue de la première année pilote d’un rayonnement à l’international grâce au Congrès mondial des Parcs de Sydney en novembre 2014 et au congrès Oceania 21 en avril 2015 où des présentations ont été effectuées, notamment par le Président de la communauté des communes des Marquises et le ministre de la culture et de l’environnement.

A l’échelle locale, la création des AME a entraîné des changements de comportement chez la population sans avoir eu besoin de cadre juridique formel. Dans plusieurs baies AME, les adultes et plus particulièrement les pêcheurs respectent le périmètre de l’AME et les recommandations des enfants (mouillage, taille, etc.). En outre, les élèves prennent le rôle de gestionnaire de leur AME très à cœur et se rendent régulièrement dans leur baie afin d’observer le milieu et les activités qui y sont réalisées.
 
De nouvelles aires marines éducatives devraient voir le jour à Tahiti et aux Tuamotu dès l'année prochaine.
 

Texte communiqué de presse / Reportage : Matahi Tutavae







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard