SOCIÉTÉ

Air Tahiti Nui : +8% de passagers depuis le début de l’année


Mercredi 27 Août 2014 à 17:13 | Lu 286 fois

AVIATION. Presque tous les marchés présentent une croissance de passagers.


Depuis le début de l’année, la compagnie aérienne Air Tahiti Nui a transporté 8% de passagers (5 500 passagers supplémentaires) de plus qu’au premier semestre 2013. Les recettes passagers cumulées s’établissent à 12,39 milliards Fcfp, en progression de 5% mais présentent une recette unitaire par passager-kilomètre en baisse de 2% du fait d'une offre de prix attractive.

En comparaison au budget, les volumes passagers sont proches des objectifs (-2%). Les revenus cumulés sont conformes aux prévisions pour une recette unitaire par passager-kilomètre un peu meilleure que prévu (+2%). Le taux de remplissage moyen est conforme aux objectifs budgétaires et égal à 73%, ce qui permet d’afficher une recette par siège-kilomètre supérieure de 2% aux prévisions budgétaires.
L’ensemble des marchés présentent une croissance de passagers, à l’exception du marché France en baisse de 6%. Les marchés Nouvelle-Zélande et États-Unis sont en forte hausse (+61% et +16%), le marché Asie est en croissance de 8% et les autres marchés sont en croissance de 3 à 6%. Le nombre de passagers touristes transporté par Air Tahiti Nui à l’arrivée à Tahiti est en croissance de 10%.

Dans le cadre de l’opération portant sur une offre de tarifs réduits, Air Tahiti Nui a vendu à la mi-avril près de 14 000 sièges à ces tarifs pour des voyages au cours de l’année 2014. Ces offres continuent à être proposées sur l’ensemble des marchés afin de dépasser l’objectif de 15 000 sièges pour l’année 2014. D'autre part, globalement, les engagements de réservation pour le deuxième et le troisième trimestre sont conformes aux prévisions et au budget. L’activité devrait cependant comme prévu, présenter des signes de stagnation sur les mois de juin, juillet et août, du fait de la baisse de l’activité de croisières (absence du paquebot Paul Gauguin).

Au 30 juin 2014, le montant des charges totales estimées s’élèvent à 14.6 milliards Fcfp (5.1 milliards Fcfp de charges fixes et 9.5 milliards Fcfp de charges variables) pour un budget arrêté à la fin de ce premier semestre à 15.4 milliards Fcfp, soit un gain prévisionnel à ce jour de quelques 800 millions Fcfp.
La prévision de fin d’année présente aujourd’hui une projection des charges de l’exercice 2014 qui se traduit par un montant total estimé de 31.1 milliards Fcfp pour un budget annuel prévu d’un montant de 31.7 milliards Fcfp (10.1 milliards Fcfp de charges fixes et 21 milliards Fcfp de charges variables), soit une réduction estimée des charges de la compagnie d’un montant de 600 millions Fcfp par rapport au budget annuel.

Les économies sur les charges fixes (160 millions Fcfp) proviennent principalement de la partie ACMI (avion, équipage, maintenance et assurance) et de la variation de change entre le yen et le Fcfp. Les économies sur les charges variables (470 millions Fcfp) proviennent principalement du poste carburant (600 millions Fcfp) et du poste aléas (77 millions Fcfp). Les seuls postes en dépassement budgétaire portent sur les frais commerciaux, la maintenance variable et les équipages. Le résultat net de l’exercice 2014 aujourd’hui estimé devrait, en conséquence, être supérieur à celui inscrit au budget pour un montant de 480 millions Fcfp.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 15:53 Le miel local passé au crible

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard