FAITS DIVERS

Affaire Radio Maohi : Edouard Fritch et Gustave Heitaa condamnés


Mardi 24 Mai 2016 à 18:19 | Lu 239 fois

JUSTICE - 2 millions et 1 million de Fcfp d'amende : ce sont les peines auxquelles ont été condamnés Edouard Fritch et Gustave Heitaa pour prise illégale d'intérêt et recel de prise illégale d'intérêt.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
En 2007, Edouard Fritch alors président de l'assemblée de la Polynésie recrute Gustave Heitaa à son cabinet. Mais une enquête du parquet de Papeete démontre qu'il n'y était quasiment jamais présent... et qu'il continuait d'exercer ses fonctions d'animateur et journaliste à Radio Maohi. Pour sa défense, Edouard Fritch a déclaré qu'il voulait donner un coup de pouce à Radio Maohi. Les comptes de l'association étaient dans le rouge et la subvention annuelle octroyée par la mairie de Pirae ne suffisait plus à payer les factures. C'est pour soulager la radio que le salaire de Gustave Heitaa a été pris en charge par l'assemblée de la Polynésie. Gustave Heitaa a affirmé qu'il travaillait pour l'assemblée en faisant des comptes-rendus réguliers de l'actualité politique. Déclaration confirmée par le directeur de cabinet d'Edouard Fritch qui recevait chaque jour le rapport de Gustave Heitaa.
 
N'ayant jamais été condamné,  Edouard Fritch s'est vu requérir "une peine d'avertissement" de 3 millions de Fcfp. 1,5 millions ont été requis contre Gustave Heitaa.
Ce mardi matin, le tribunal correctionnel a finalement condamné les deux hommes à respectivement 2 millions d'amende et 1 million de Fcfp d'amende. Les deux hommes ne feront pas appel de la décision.
 
Sam Teinaore







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard