SOCIÉTÉ

Adieu les nids de poules pendant la saison des pluies…


Vendredi 30 Octobre 2015 à 18:10 | Lu 588 fois

FORAGE - Adieu les nids de poules pendant la saison des pluies grâce à de meilleurs matériaux pour des routes plus solides et pour plus longtemps… C’est du moins ce qu’espère le laboratoire des travaux publics du pays, qui a entrepris une étude des sols de Tahiti pour mieux connaître leur structure.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Les premiers forages ont débuté à la Papenoo cette semaine :"nous sommes dans une démarche de recherche de sites d’extraction, afin de fournir des matériaux d’œuvres, c'est-à-dire pour faire du béton et des enrobés, pour l’île de Tahiti " explique Edouard Brodhag, chef du bureau d’étude génie civil à la direction de l’Equipement.

Si une partie des routes et des habitations sont élaborées à partir de ressources prélevées localement, des extractions plus encadrées seraient préférables :  "Il faut savoir que la situation actuelle, c’est plutôt une dégradation des rivières de par les extractions dans ces rivières : destabilisation des berges, destruction des habitats naturels pour la faune et de la flore… le but de la carrière c’est justement, entre autres, d’éviter cela. L’étude d’impact environnement va prendre en compte tout ce qui est bruit, poussière, environnement, faune et flore, sites archéologiques… il va y avoir une enquête publique et l’étude d’impact devra proposer des solutions pour palier à ces différents problèmes, et permettre une exploitation dans les meilleures conditions"  indique Florent Peyral, ingénieur géotechnicien.

Qui dit analyse de la composition des sols, n’implique pas forcément ouverture d’une carrière. Par ailleurs, un plan de réhabilitation est obligatoire avant toute extraction pour donner une seconde vie aux carrières : base de loisirs, site touristique, zone d’exploitation agricole… les choix sont multiples.
A terme, le pays espère avoir un meilleur rendement en matériaux, mais également une qualité améliorée pour les bétons et enrobages, et cela à coûts équivalents.
Adieu, donc, nids de poules et parcours du combattant sur les routes du fenua, durant la saison des pluies. 
 
Laure Philibert








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard