SOCIÉTÉ

A 19 ans, il crée une plateforme de dons gratuits


Jeudi 17 Décembre 2015 à 09:19 | Lu 806 fois

INNOVATION - À seulement 19 ans, Vincent Touboul Flachaire le neveu d'Olivier Touboul (Laboratoire de Cosmétologie du Pacifique Sud) est à l'initiative de Goodeed, un site permettant aux internautes de faire des dons... sans débourser d'argent. Rencontre :


DR
DR
Quel est ton parcours, quelles études as-tu faites ?
"J’ai fait un bac S puis 6 mois de classe préparatoire HEC, je me destinais à des études commerciales, mais n’ait pas pu les terminer."

Comment fonctionne Goodeed ?
"Goodeed est un site internet qui permet à ses utilisateurs de faire des dons gratuitement. Vous vous rendez sur le site www.goodeed.com, vous choisissez un don (un arbre, un repas, un vaccin) et vous regarderez ensuite un spot publicitaire de 20 secondes avant de confirmer votre don. L’argent généré par la publicité est ensuite reversé à une ONG reconnue." 
 
Comment as-tu eu l'idée de proposer un système de dons sans faire débourser d'argent aux internautes ?
"J’ai toujours été intéressé par l'entrepreneuriat. Ce que j'apprécie particulièrement c'est de partir de l'idée et de devoir passer toutes les étapes pour concrétiser le projet. Par ailleurs, j'ai lu le livre de Muhammad Yunus "Pour une économie plus humaine" et j’ai compris que la création de l’entreprise n’avait plus pour objectif seul le profit, mais aussi l’optimisation vers un impact social. J'ai eu envie de construire un projet dans ce sens. J’ai constaté par ailleurs l’omniprésence de la publicité sur internet et je me suis dit qu’il serait intéressant de transformer les budgets qui y sont consacrés en don."
 
Comment as-tu convaincu les entreprises de participer ?
"J’ai commencé avec l’entreprise de mon père, ensuite les médias ont beaucoup parlé de Goodeed ce qui nous a offert une visibilité auprès de publicitaires comme BRICE, l’Établissement français du Sang et autres."

Quand t'es-tu lancé ?
"Je me suis entouré de 2 personnes pour développer le site. Nous avons lancé la première version du site en mars 2014 en France."
 
Aujourd'hui, comment a évolué Goodeed ?
"Aujourd’hui nous sommes une équipe de 10 personnes dans des bureaux à Paris. Le site est maintenant international – nous avons des utilisateurs dans 160 pays, nous avons atteint il y a quelques jours 1 million de dons gratuits, nous avons également sorti notre nouvelle plateforme de l’information et de l’action solidaire : le Goodeed News." 

Quels sont tes projets pour Goodeed ?
"Centraliser des moyens de financements des projets d’ONG et l’information qui leur ai liée sur la même plateforme."  
 
As-tu d'autres projets ?
"Non, je me concentre exclusivement sur Goodeed."
 
Ton oncle vit en Polynésie. As-tu déjà visité nos îles ?
"Oui ! Je suis allé en Polynésie il y a quelques années quand j’étais au collège. Nous avons visité Tahiti et les îles alentour, Moorea et Bora Bora. C’était top !"



Propos recueillis par Manon Kemounbaye







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard