CULTURE

5 tatoueurs polynésiens s'envolent pour le Canada


Samedi 10 Octobre 2015 à 14:58 | Lu 1255 fois

TATOUAGE - 5 membres de l’association "Polynesia Tatau" ont été invités par le Canada pour représenter le tatouage polynésien lors du salon de Calgary. C’est la première fois qu’ils partent à l’étranger dans le cadre de leur métier. L’occasion pour eux de se faire connaître.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ces tatoueurs ont la chance de représenter la Polynésie et leur métier à l’étranger. Invités au Canada pour faire connaître leur art et leur culture, chacun est spécialisé dans un domaine. Le moderne avec ombrages, l’international où sont mêlés styles polynésiens et étrangers, le black ou simplement le traditionnel. Ils vont donc exprimer tous les styles de tatouages polynésiens. 

Le trésorier de l’association "Polynesia Tatau", Raphael Ketterer explique que : "le but c'est de représenter l'association au Canada. Qu'on se fasse connaitre. Cette année lors de notre convention ont a organisé un concours. Et en fait, les lauréats du concours de cette convention, de cette année, partiront justement à Calgary dans une des plus grandes conventions du Canada."

Ce voyage à l’étranger est avant tout un échange. Les lauréats vont s’imprégner des techniques utilisées par les canadiens. Des techniques différentes de celles des polynésiens. Une opportunité pour eux d’approfondir leurs connaissances, mais ils vont également partager le savoir-faire polynésien.  

Teata Vauche, tatoueur à Taravao explique: "on va apprendre des choses par rapport à tous les tatouages réalistes ou modernes qu'ils font là-bas. Mais ils nous attendent aussi parce qu'on a un savoir faire. (...) Le tatouage polynésien aujourd'hui est reconnu mondialement. Il est très recherché. Ils vont aussi beaucoup apprendre de nous, sur la composition des motifs et certaines symboliques."

C’est donc l’occasion rêvée de promouvoir la culture polynésienne à l’étranger. Un enrichissement aussi bien pour les tatoueurs polynésiens que canadiens qu’on retrouvera lors de la prochaine convention de tatouage en avril.  
 
Reportage de Sophie SILBERFELD 








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:16 Julia Zahra prête à conquérir le public polynésien

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:19 Le conservatoire fait son gala

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard