SOCIÉTÉ

40 nouveaux surveillants visitent la prison de Nuutania


Lundi 17 Octobre 2016 à 14:57 | Lu 13871 fois

FAA'A - Une première vague de nouveaux surveillants pénitentiaires est arrivée au fenua. Ce lundi, ils ont visité la prison de Nuutania. En exclusivité, Tahiti Nui Télévision les a suivis.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
40 nouveaux surveillants pénitentiaires ont visité la prison de Nuutania ce lundi. Revenus il y a peu de leur formation en métropole, ils entreront en fonction à la prison de Faa'a à partir du 7 novembre.  "Ils vont être totalement intégrés dans la vie de l'établissement. Ils vont tenir des postes comme le font des titulaires. Bien sûr ils seront accompagnés régulièrement par le formateur des personnels et par différents tuteurs qui seront là pour les conseiller et les accompagner sur ces premiers pas professionnels à l'intérieur de la détention, mais leur rôle sera de tenir un poste, comme peut le tenir un titulaire", explique Yannick Massard  directeur de Nuutania.

Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Certains resteront à Nuutania et d'autres seront envoyés à Papeari dès l'ouverture du nouvel établissement. "Sur les 40 premiers qui arrivent aujourd'hui, une petite quinzaine sera affectée définitivement sur le centre pénitentiaire de Faa'a. D'autres nous rejoindront sur le centre pénitentiaire de Faa'a à partir du 1er février et ceux qui sont affectés sur le centre de détention de Papeari sont pour l'instant mis à disposition de l'établissement", détaille Yannick Massard.
Ces nouveaux éléments ne seront pas de trop à Nuutania. Le centre pénitentiaire de Faa'a tourne en sous effectif depuis des années. A tel point qu'un mirador était dépourvu d'agent de surveillance... 

Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Richard Tamatea a été affecté à Nuutania. Ce lundi, il était assez enthousiaste. "On va apprendre comment les agents ici travaillent. On a fait des stages en métropole, mais chaque établissement a sa manière de travailler", explique-t-il. "Je suis fier d'avoir réussi".
Orere Arai devrait elle aussi être affectée à Nuutania. En métropole, elle a eu l'occasion de travailler dans un établissement pour hommes. "C'est vrai qu'il y a une certaine appréhension, mais quand tu es face à la situation, tu t'adaptes. D'ailleurs c'est une des qualités qu'un surveillant doit avoir", confie-t-elle. La jeune femme est prête à débuter à Nuutania. 

Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Les 160 autres surveillants polynésiens reviendront au fenua en décembre. La directrice adjointe de Papearii, Barbara Lambert, expliquait en mai dernier    que le chantier de la prison a pris du retard. La mise en service de l'établissement pourrait démarrer en mai 2017
 
Rédaction web avec Laure Philiber

Yannick Massard directeur de Nuutania








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard