FAITS DIVERS

4 ans de prison requis contre le "roi" pakumotu


Jeudi 27 Octobre 2016 à 17:52 | Lu 4638 fois

JUSTICE - Athanase Teiri et 5 de ses disciples sont accusés de mise en circulation de monnaie non autorisée, mise en place de groupes de combat et participation aux groupes de combat...


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
Athanase Teiri le "roi" pakumotu et 5 autres prévenus ont été convoqués ce jeudi au tribunal de Papeete. Ils n'étaient finalement que 3 présents : le "ministre" pakumotu de la Défense et deux agents de la sécurité du "roi". Athanase Teiri, absent pour raison médicale s'est fait représenter par son avocat.

Les prévenus comparaissaient pour mise en circulation de monnaie non autorisée, mise en place de groupes de combat et participation aux groupes de combat. 
En janvier 2014, 18 agents de la DSP sont intervenus pour procéder à l'arrestation d'Athanase Teiri dans l'affaire des "patu", la fausse monnaie pakumotu. Mais deux agents de sécurité du "roi" ont brandit des armes, des carabines chargées, en direction des policiers. L'un s'est rapidement rendu, l'autre a mis en joue les policiers. Un tir est parti, en l'air. "Ce jour-là c'est vrai que la vision de ce canon braqué sur nous, ça nous a fait quelque chose", se souvient John Taerea Pani de la DSP. 

Les 18 policiers qui ont participé à l'intervention se sont constitués partie civile dans le dossier. Leur avocat, Me James Lau réclame 300 000 Fcfp de réparation pour chacun. "Derrière le policier, il y a un être humain qui a vécu une scène de violence", estime l'avocat. "À partir du moment où des gens sont investis d'un pouvoir sans contrôle, on peut craindre parfois des abus. On a vu comment les choses se sont passées", déclare Me Lau à propos des Pakumotu. 

Les 6 prévenus ont bénéficié d'une analyse psychologique. Aucun trouble mental n'a été décelé. Leur avocat plaide le délire narcissique du "roi", dans lequel ses disciples se seraient laissés entraîner. "On a donné beaucoup trop d'importance à ce type d'affaire même s'il y a eu un dérapage qui est jugé ici", déclare Me Jean Dominique des Arcies. "Il est certain qu'il y a une défaillance narcissique qui s'est produite dans son enfance et qui fait qu'aujourd'hui, pour combler cette défaillance, il se donne le titre de roi parce qu'il est d'origine royale des îles Cook". 

Le procureur a requis 4 ans de prison avec mandat de dépôt et mandat d'arrêt contre les absents dont le "roi" pakumotu. Délibéré le 31 janvier.
 
Rédaction web avec Sam Teinaore

John Taerea Pani de la DSP








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 10:06 Crash d'Air Moorea : un procès en 2018

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017