MONDE

300 migrants jetés à la mer en 24h près du Yémen


Jeudi 10 Août 2017 à 09:41 | Lu 3957 fois

MIGRANTS - Quelque 300 Africains ont été intentionnellement jetés à la mer en 24 heures par des passeurs au large du Yémen. Des dizaines sont morts ou portés disparus, illustrant le traitement inhumain dont sont victimes des migrants à la recherche d'une vie meilleure.


Image : illustration
Image : illustration
Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au total 180 personnes en provenance d'Ethiopie ont été jetées à la mer jeudi par des passeurs. Les migrants étaient en majorité des adolescents et de jeunes adultes.
 
"Nous avons envoyé nos équipes dans la zone. Vingt-cinq passagers (blessés) du bateau sont actuellement soignés sur la côte du Yémen", a déclaré la porte-parole de l'OIM.  Au moins six personnes sont mortes et 13 sont toujours portées disparues.
 
La veille, 120 migrants en provenance d'Ethiopie et de Somalie ont été jetés à la mer délibérément à l'approche également de la côte de Chabwa, a rappelé l'OIM, en estimant à environ 50 le nombre de victimes dont 29 corps ont été découverts dans des tombes creusées à la hâte sur la plage
 
"Les survivants ont dit à nos collègues sur la plage que les passeurs leur avaient demandé de se jeter à la mer après avoir vu ce qui semblait être des représentants des autorités", a indiqué Laurent de Boeck, chef de mission de l'OIM, en parlant de l'incident de jeudi.
 
"Ils nous ont également raconté que les passeurs avaient repris la route de la Somalie pour continuer le même trafic et emmener plus de migrants au Yémen", a-t-il ajouté.
 
"C'est choquant et inhumain. La souffrance des migrants sur cette route est immense. Beaucoup de jeunes gens paient les passeurs avec l'espoir d'avoir une vie meilleure", a encore dit le responsable, en estimant à 16 ans la moyenne d'âge des migrants.

Google Map
Google Map
Le trafic d'être humains entre la Somalie, où l'autorité de l'Etat est quasi-nulle, et le Yémen, qui connaît le même phénomène, n'a jamais cessé.
 
L'OIM estime à 55.000 le nombre de migrants -dont un tiers de femmes- arrivés au Yémen en provenance de la Corne de l'Afrique depuis le début de l'année.
 
Plus de 30.000 de ces nouveaux migrants ont moins de 18 ans.

 

Rédaction web avec AFP
 



Tags : drame, migrants, yemen




SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017