SOCIÉTÉ

3 500 plantes saisies et incinérées


Mardi 11 Avril 2017 à 11:21 | Lu 4930 fois

PAPEETE - 3 500 plantes ont été saisies par les douanes et détruites par le service phytosanitaire la semaine dernière. Ces plantes étaient en grande partie interdites à l'importation sur le territoire, et certaines non déclarées. Les importateurs, deux horticulteurs risquent jusqu'à 3 millions de francs d'amendes.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Selon nos confrères de Tahiti Infos et Polynésie Première, le lundi 3 avril, les services des douanes et le département de la protection des végétaux ont fait une saisie record de plantes illégalement importées sur le territoire. C'est lors d'un contrôle de routine initié par les douanes que le pot aux roses à été découvert.

24 colis contenaient environ 3500 plantes, ce qui ne correspondait pas à la déclaration des importateurs. Alertés, le département de la protection des végétaux et le service phytosanitaire ont contrôlé l'objet du délit, et il s'est avéré que sur les 3 500 plants, 3 000 étaient en infractions. Certaines n'étant pas déclarées sur la liste des importateurs et d'autres, tout bonnement interdites à l'importation.

Les douanes ont ouvert une enquête et la Direction de l'Environnement à déposé une plainte. Pour la Diren, ces plantes peuvent être porteuses de maladies graves comme le Banana Bunchy Top Virus qui fait des ravages actuellement sur le territoire, ou d'autres maladies susceptibles de mettre en danger la flore locale.

Suite à cette saisie, les services des douanes et phytosanitaires ont annoncé vouloir accentuer les contrôles pour éviter que de tel cas se reproduisent.

 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard